Sécurité

freediving-safety-logos-ouvAttention, l’apnée est un sport à risque : ne pratiquez JAMAIS seul…

Source : http://www.obs-vlfr.fr/StageCPS2008/cours/Apnee_Jacquet.pdf

Imaginez si l’apnéiste avait été seule, ou si les apnéistes de sécurité n’étaient pas suffisamment préparés…….


L’apnée est une activité à pratiquer avec beaucoup de prudence et quelques règles simples pour notre propre sécurité et celle des autres sont à respecter. La limitation de la profondeur d’évolution et l’absence de performances à atteindre constituent les 2 éléments de sécurité les plus importants. La pratique de l’apnée n’étant pas considérée comme de la plongée à proprement parlé (on ne l’utilisera pas en tant que plongeur scientifique), il s’agira ici d’un exercice de maîtrise de soi, d’une prise de conscience de notre capacité à évoluer sous l’eau sans respirer.

Le principal fondamental est la progressivité: pour bien se connaître, pour éduquer ses sensations, pour reconnaître ses limites et ne jamais vouloir les dépasser.

1. On pratiquera toujours l’apnée en binôme. Durant l’immersion, le deuxième plongeur surveille son camarade apnéiste depuis la surface et il doit être capable d’intervenir en cas de problème (crampe, malaise, syncope), c’est à dire aller chercher l’apnéiste pour le ramener en surface si nécessaire. Cette règle de sécurité est la plus importante. Et ce n’est pas un hasard si elle vous rappelle étrangement la pratique de la plongée avec bouteilles pour le cas de plongeurs autonomes: on ne plonge jamais seul et on doit être capable d’assister un camarade en difficulté. Le fait de travailler en binôme a un autre avantage: pendant que le camarade est sous l’eau et qu’on le surveille, on a le temps de se reposer et de reprendre tranquillement son souffle.

2. Ne pratiquez pas d’hyperventilation, c’est à dire d’inspirations et d’expirations forcées avant l’immersion. Préparez vous plutôt en facilitant votre cycle respiratoire sans exagérer l’inspiration ou l’expiration. Pratiquez la respiration issue du yoga : respiration abdominale, thoracique et claviculaire, avec le temps d’expiration équivalent à 3 fois le temps d’inspiration.

syncope apnée

3. A l’immersion, le meilleur moyen pour descendre dans la colonne d’eau est de réaliser un «canard» de manière non brutale puis de se laisser couler avant de palmer doucement vers le fond (mouvements lents). ATTENTION, il ne s’agit pas de toucher le fond ou de valider un record dès la première descente. Descendez sur 2, 3 mètres pour la première immersion. Cela suffira. N’essayez pas d’atteindre ou de dépasser vos limites. Encore une fois, l’idée ici est de contrôler ce que l’on fait. Si vous descendez profond et remontez «plein pot», l’objectif n’aura pas été atteint.

4. Au cours de la descente, n’attendez pas d’avoir mal aux oreilles pour équilibrer la pression de l’eau sur les tympans. Tout le long de la descente, vous pouvez également compenser l’écrasement du masque en soufflant un peu d’air par le nez.

5. A la fin de la descente, évitez un retournement brutal et profitez en pour regarder autour de vous. Prenez un peu de temps avant de remonter. Si cet exercice a pour but de nous habituer à ne pas respirer sousl’eau en toute décontraction, il ne faut pas oublier que l’apnée est également le centre de nombreuses activités de loisirs visant à observer (et photographier), à chasser, ou à pratiquer une activité sportive (tir sur cible, hockey, natation synchronisée). Profitez en donc pour regarder faune et flore mais éviter de toucher à mains nues certains organismes vivants tels qu’oursins, anémones, et autres poissons urticants ou venimeux. Rassurez votre binôme par le signe OK.

6. A la remontée, vous vous appliquerez à remonter tranquillement en regardant autour de vous notamment au-dessus de votre tête pour être sur que rien n’entravera votre sortie à l’air libre. Vous pouvez de plus rassurer votre binôme en lui disant que tout va bien (par le signe OK). Profitez en pour constater si votre lestage est approprié ou pas.

7. En surface, surveiller le partenaire pendant quelques secondes car il se peut que la perte de connaissance intervienne après la première inspiration en surface

Disposer d’une bonne condition physique est importante. Cela est valable pour toutes les activités dites sportives. Au cours de ce stage, la pratique régulière de la nage permettra d’améliorer sensiblement nos capacités physiques. Pour l’apnée, l’intérêt est multiple: – augmenter la capacité vitale pulmonaire

- diminuer la fréquence de la respiration – diminuer la sensibilité aux stimuli respiratoires – augmenter la tolérance au CO2

Remarque: si ce stage vous donne le goût de faire de l’apnée, ces quelques règles de sécurité sont bien sur toujours valables. Quelques une se rajoutent concernant l’organisation de la sortie:

- choisir sa zone, sa profondeur, une absence de courant, une bonne météo, une bonne visibilité – utiliser un vêtement adapté car la respiration ne doit pas être entravée, le froid doit être limité

(l’hypothermie peut avoir des conséquences dramatiques sur l’apnéiste) – connaître les organismes de secours locaux, l’emplacement des cabines téléphoniques si vous n’avez pas de VHF ou de portable – si il y a une embarcation, avoir le matériel nécessaire à bord – pour une sortie longue (demi-journée et plus), prévoir des vêtements de rechange, des boissons chaudes et froides, des aliments énergétiques à assimilation rapide – convenir d’un signal de ralliement en cas de problème, connaître les rudiments du sauvetage pour pouvoir ramener à la conscience un camarade qui aurait perdu connaissance.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 334 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :