Un peu de physiologie : le phénomène de surcompensation

Ce week-end de Pâques rallongé a permis à votre webmaster de faire un peu plus de sport que d’habitude : de la natation, du sport en salle, du roller, puis du vélo, le tout sur 4 jours. Rien de bien olympique, mais ce qui a été intéressant c’était de voir les contre-performances en apnée qui ont suivi ce « surentraînement », notamment les sorties en roller et en vélo où le schéma de travail a été un schéma de résistance, et non d’endurance. Les performances en apnée ont été très décevantes le jour qui a suivi cette période un peu plus intense. Après quelques recherches et une discussion sur le forum d’Esprit Apnée, je me suis fait expliqué le phénomène de surcompensation, que le schéma ci-joint explique parfaitement. Le fil de la discussion se trouve ici pour ceux qui souhaitent aller plus loin : http://www.espritapnee.com/forum/viewtopic.php?t=2642