Monopalme Oleg

imageUne fois n’est pas coutume, un article pour parler un peu matériel, et plus particulièrement monopalme. Pour les néophytes, le monopalme sert à propulser l’apnéiste par un mouvement ondulatoire (nage en dauphin) qui part du haut du dos (entre les omoplates exactement) et qui se répercute jusqu’aux pieds, donc jusqu’au monopalme. Il est utilisé dans deux disciplines : le dynamique (parcourir en apnée la plus longue distance possible en piscine) et le poids constant (atteindre en apnée la profondeur maximale en mer).

Savoir nager avec un monopalme est un art passionnant. Car il requiert patience et persévérance : deux années de pratique ne sont pas rares pour qui souhaite nager correctement. Vous trouverez dans l’article précédent des vidéos de grands champions maîtrisant parfaitement la technique ondulatoire en monopalme : https://apnee-savoie.com/2013/01/21/alexei-molchanov-william-trubridge/

Afin de débuter, rien ne sert d’investir dans un monopalme de compétition, c’est même avec de petites palmes de natation que l’on apprend le mieux le mouvement ondulatoire ! Car si votre geste a des défauts, vous pouvez les corriger car vous n’avancez pas ou très peu. Tandis que si vous attaquez tout de suite avec un beau monopalme flambant neuf, vous ne corrigerez que bien trop tard votre geste…

Il existe quantité de fabricants de monopalmes, de bons ou de moins bons. Et il y en a un excellent : la marque OLEG (du nom de son créateur Oleg Pudov). Installé près d’Aix-enProvence, il est concepteur et co-producteur de monopalmes en carbone et en fibre de verre. Bon nombre de champions se sont faits confectionnés leur monopalme par Oleg : Guillaume Nery, Georgette Raymond, Morgan Bourchis, Frédéric Sessa, etc.

Il est également et surtout entraîneur de nage avec palmes depuis 1979. Sa carrière a débuté en URSS à Perm. En France depuis 1999, il enseigne à Toulouse, La Ciotat, et depuis 2005 à Aix-enProvence. Il entraîne des nageurs de haut niveau aussi bien en URSS comme : ANDREI GORBUNOV, SVETLANA NAIDANOVA, EDOUARD MAKHINOV, ELENA VAFINA, IRINA TATARINOVA, NATALIA MOTOVILOVA, ANDREI PREASCA , qu’en France comme : CINDY CASILLO, JEAN MARC PERKOVIC, MARINE DOISY, ALEXANDRE NOIR, AMANDINE NOIR, JEANNE SERY. Le bonhomme sait donc de quoi il parle quand il vous conseille sur votre technique ou sur le choix du matériel ! En plus de la qualité des conseils, de la qualité de finition, de la qualité de fabrication, notre homme est très facile à contacter, il répond rapidement, il expédie le fruit de son travail rapidement, bref, du bonheur !

Vous pouvez personnaliser votre monopalme, demander à ajouter des ailettes latérales, demander à avoir une housse de transport, demander conseil pour le choix des matériaux et de la dureté du monopalme, etc. Evidemment, c’est du travail d’orfèvre, évidemment cela a un prix, mais quel régal lorsqu’on reçoit son nouveau monopalme taillé sur mesure, et quel pied quand on l’essaie pour la première fois en piscine…

Toutes les infos sont sur le site web d’Oleg Pudov : https://sites.google.com/site/theolegpowerfins/matos-powerfin

Et ici une excellente interview de PSMCafé : http://www.psmcafe.com/index.php?mact=News%2Ccntnt01%2Cdetail%2C0&cntnt01articleid=874&cntnt01origid=15&cntnt01detailtemplate=SampleArticles&cntnt01returnid=82

Une technique parfaite : Alexei Molchanov et William Trubridge

La vidéo est certes un peu ancienne (2008), cela se passe pendant l’Europe Evolution Cup et c’est le record mondial à l’époque (250 mètres). La technique est tout simplement parfaite : un geste lent et bien décomposé, naturel, un mouvement ondulatoire qui part bien entre les omoplates, la positions plongeante des bras qui permet de les verrouiller, un bien bel exemple cet Alexei Molchanov !

Dans le même style, une autre vidéo avec William Trubridge cette fois-ci, avec un ralentissement de la vidéo qui permet de bien voir le mouvement dans le détail :

L’année 2012 et le site www.apnee-savoie.com

Les lutins statisticiens de WordPress.com ont préparé le rapport annuel 2012 de ce site.

En voici un extrait :

600 personnes ont atteint le sommet de l’Everest en 2012. Ce blog a été vu 9 000 fois en 2012. Pour que chaque personne ayant atteint le somment de l’Everest puisse visiter ce blog, 15 ans auraient été nécessaires.

Cliquez ici pour voir le rapport complet.

Une belle surprise : Guillaume Bussière

guillaume bussiereUne surprise comme on les aime : un bonhomme discret, que personne n’attend, et boum ! Un grand coup ! Cela se passe à la 2ème Manche de Coupe de France 2012-2013 à Angoulême. Regardons d’un peu plus près les chiffres : 5.51min au statique, 210m au dynamique, et 157m au dynamique sans palmes, rien que ça ! D’ordinaire, faire une seule de ces trois performances est déjà très très très bien. Au résultat, 1er au combiné, 1er au dynamique, 1er au dynamique sans palmes, et 7ème au statique. Une très belle performance avec au global un peu plus de 507 points, loin devant le second…

Nous recopions ici l’interview réalisée par nos amis de PSM Café :

« 1) 1er du général, du dynamique et dynamique sans palme lors de la 2ème manche de coupe de france d’apnée FFESSM, alors heureux ?

Guillaume Bussière : Carrément !! je réalise pas bien encore ( faut dire que les 10h de route aller et retour n’aide pas non plus ).

2) Peux tu nous raconter comment tu as vécu cette compétition ?

Très bien j’y ai retrouvé Olivier et Robert des collègues de Montpellier, Laurent Marie de Brest et Kevin Provenzani de Toulouse que j’avais rencontré au CIPA lors d’une sortie en mer. Ca m’a permis de me faire une place tranquille, bien entouré, sur le bassin. Après au niveau des différentes épreuves tous les juges ont été au top, de même que l’organisation en générale, encore un grand MERCI.

3) 2ème manche et tu mets dejà, vu le niveau de tes perfs, une sacré pression à la concurrence pour le titre final. N’as tu pas peur d’être attendu lors de tes prochaines apparitions ?

Etre attendu non je ne pense pas. Après je suis allé à Angoulème parce que c’était la seule compétition en janvier c’est la première fois de l’année (depuis la reprise en septembre) que je fais des max. Donc il n’y avait pas de stratégie derrière tout ça. je voulais voir comment j’allais vivre les perfs pour engranger des sensations.

4)  En l’espace d’une année, tu gagnes 55 mètres en sans palmes ( perf à la coupe des dauphins) et 26 avec palmes, quel est ton secret ?

j’ai très peu de recul, la coupe des Dauphins à Genève était la première compétition de ma vie. Donc je n’ai pas de secret, je prends de l’expérience et j’apprends de mes ainés dans ce sport.

5) Côté matériel, on t’avait vu par exemple à La Ciotat avec une mono de Guillaume Nery, il me semble, qu’utilises tu (combars, palmes,…) ?

En quoi ?? piscine, mer ?? J’adore le matériel d’apnée !! En ce qui concerne la piscine : effectivement la mono que j’avais à Genève et la Ciotat était la Oleg fibre de Guillaume. Je le remercie d’ailleurs c’est bête à dire mais elle m’a rassuré un peu (même si avec le recul je me suis rendu compte que je flottais dedans). Sinon j’utilise une OLEG carbone j’adore cette mono … d’ailleurs je serais content d’essayer son dernier modèle ; ), hein ? Oleg. Après j’ai un plomb de cou fabrication maison une combinaison Aréna et un pince nez PARADISIA de chez Bernard. Pour la mer : même mono et des combinaisons sur mesure de chez Brigitte de PASSION MER à Cannes (des vrais pyjamas), un micro masque de chez Aqualung ou simplement le pince nez.

6) L’entraînement est important, as tu une approche particulière et quels conseils aurais tu pour nos lecteurs ?

Oula comme je t’ai dit, n’ayant que très peu de recul je ne penses pas pouvoir donner de conseils. Mais il est vrai que je m’entraîne pas mal de l’orde de 5 à 6 fois par semaine. Mon entraîneur Jérôme Chapelle et mon préparateur physique Nicolas Mariettan s’occupent de mon cas particulièrement et autant te dire que je suis content de me coucher le soir.

7) Montluçon 2013 va arriver vite, ready ?

J’entends pas mal de monde avec le nom de cette compétition à la bouche !! malheureusement je ne la connais pas ….
Dès que j’ai fini le questionnaire je regarde ça.

8) Ton prochain rendez-vous avec l’apnée ?

La compétition à Cannes organisée par ORCA bien sure !!

9) le mot de la fin ?

Si quelqu’un a des photos d’Angoulème où je suis dessus, je serais ravie. Sinon à bientôt sur les bassins.

Encore bravo à lui, nul doute qu’on en entendra encore parler dans les prochains mois ! »

Toute l’interview sur http://www.psmcafe.com