Expédition environnementale au Mont Elbrouz, le recyclage des déchets prend de l’altitude

Une fois n’est pas coutume, ce n’est pas d’apnée dont nous allons parler, mais de montagne. Plus précisément, de nettoyage de montagne. Un bel exemple pour nettoyer nos fonds sous-marins ! Le Mont Elbrouz, 5642m d’altitude, situé dans le massif du Caucase, plus haut sommet d’Europe devant le Mont Blanc, va accueillir en août 2014 une expédition environnementale composée de 3 passionnés de montagne. L’objectif est clair : ramasser les poubelles et organiser le recyclage des déchets trouvés lors de l’ascension du Mont Elbrouz. Une très belle initiative qui nous donne envie de la partager !

Le Mont Elbrouz, 5642m d'altitude, plus haut sommet d'Europe devant le Mont Blanc.
Le Mont Elbrouz, 5642m d’altitude, plus haut sommet d’Europe devant le Mont Blanc.

Les 2 objectifs de cette expédition au Mont Elbrouz

1. Nettoyer le Mont Elbrouz

L’objectif est de ramasser les déchets (plastiques, boîtes de conserve, emballages, piles…) qui polluent le chemin d’accès, les campements, et la voie normale d’ascension du Mont Elbrouz. Au-delà de la pollution que représentent ces détritus dans un cadre majestueux de haute-montagne, certains de ces déchets ont un réel impact sur l’environnement. A titre d’exemple, les piles contiennent des substances chimiques toxiques : plomb, zinc, mercure, lithium, manganèse, cadmium, nickel.

« Abandonnée dans la nature, une pile peut polluer jusqu’à 1 mètre-cube de terre et 400 litres d’eau pendant 50 ans. »

Les sacs de déchets seront remis aux gardiens du parc national qui ont installé des points de collecte au pied de la montagne. Quant aux déchets toxiques (piles, ampoules et médicaments), ils seront ramenés en France pour garantir un traitement respectueux de l’environnement et une traçabilité parfaite de leur valorisation.

Ramassage des déchets en montagne par Breffni Bolze
Ramassage des déchets en montagne par Breffni Bolze

2. Sensibiliser le public français au recyclage des déchets

Les Français ont pris l’habitude depuis plusieurs années de recycler les bouteilles en verre, les journaux, les magazines, et plus récemment leurs emballages (plastiques, cartons, canettes…). Les performances de tri atteintes sont respectables, mais pourraient encore être améliorées avec une participation plus large et plus active de la population. Concernant les piles et les accumulateurs, les DEEE (déchets d’équipements électriques et électroniques comme les ordinateurs ou les téléphones), les lampes et les médicaments, les filières de recyclage mises en place sont plus récentes et manquent de visibilité auprès des citoyens et consommateurs. Ainsi, leurs taux de recyclage restent faibles. Le nettoyage du Mont Elbrouz est une action symbolique qui permettra d’attirer l’attention des Français sur le tri de leurs déchets. L’image d’une nature sauvage polluée ne laissera pas indifférent le citoyen qui s’interrogera sur le devenir de ses propres déchets produits au quotidien. 

Un contexte favorable grâce aux JO de Sotchi 2014

Nos trois protagonistes ont choisi de mener cette expédition durant l’été 2014 : le contexte médiatique sera particulièrement favorable quelques mois après les Jeux Olympiques de Sotchi qui se sont déroulés dans le Caucase, dont le Mont Elbrouz est le point culminant.

La flamme olympique des JO de Sotchi a été allumée au sommet du mont Elbrouz. © Belga image
La flamme olympique des JO de Sotchi a été allumée au sommet du mont Elbrouz. © Belga image

Deux ingénieurs et un champion du monde de ski

Breffni Bolze

Ingénieur en environnement, Breffni Bolze est spécialisé dans la gestion des déchets. Diplômé de l’École Centrale de Lyon et de l’École Nationale du Génie Rural, des Eaux et Forêts (ENGREF). En 2000, 2002 et 2003, il est chef de trois expéditions de nettoyage du camp de base du Dhaulagiri (8167 m, Népal). En avril 2005, il participe à l’évacuation des déchets collectés sur l’Ile de Clipperton (Océan Pacifique), un projet qu’il a co-organisé avec le médecin et explorateur Jean-Louis ETIENNE. En janvier 2008, il nettoie une voie d’ascension de l’Aconcagua (6962 m, Argentine) avec son ami champion de ski de vitesse Philippe GOITSCHEL.

Expédition au mont Elbrouz : Jean-François Rossillon, Breffni Bolze, Philippe Goitschel.
Expédition au mont Elbrouz : Jean-François Rossillon, Breffni Bolze, Philippe Goitschel.

Jean-François Rossillon

Ingénieur, spécialisé dans le domaine de la collecte sélective et du recyclage des déchets, en particulier les plastiques. Diplômé de l’Institut Supérieur d’Agriculture Rhône Alpes. Développeur de la collecte sélective en France à titre professionnel, il a initié la mise en place du tri des déchets en vue de leur recyclage sur des événements sportifs ou culturels comme certaines étapes du Tour de France, le Marathon de Lyon, la course Marseille-Cassis ou encore Jazz à Vienne.

Philippe Goitschel, record du monde de KL (kilomètre lancé) en 2002 avec 250 km/heure...
Philippe Goitschel, record du monde de KL (kilomètre lancé) en 2002 avec 250 km/heure…

Philippe Goitschel

Entraîneur de ski alpin et professeur de golf. Multi-recordman, champion du monde et vainqueur de la coupe du monde de ski de vitesse (Kilomètre Lancé). Médaille d’argent aux Jeux Olympiques d’Albertville (1992). Fondateur du collectif « Respect-Planet » pour le nettoyage de sites naturels : www.respect-planet.com. En avril 2007, il collecte 250 piles et batteries sur l’itinéraire du tour du Dhaulagiri (8 167 m, Népal). Le nettoyage s’est déroulé jusqu’à 6 000 m d’altitude. En janvier 2008, avec Breffni BOLZE, il nettoie la voie des Polonais sur l’Aconcagua (6 962 m, Argentine). 300 kg de déchets ont été collectés. En septembre 2008, avec Breffni BOLZE et Vincent VACHETTE, il descend dans le Gouffre Berger (-1122 m, Isère) pour évaluer la quantité de déchets stockés dans la cavité.

Pourquoi le Mont Elbrouz ?

Le Mont Elbrouz, 5642 m d’altitude, point culminant de l’Europe, situé dans le Nord Caucase. Il compte parmi les « Sept Sommets du monde ». Le Mont Elbrouz est une montagne emblématique équipée de remontées mécaniques et dont l’ascension ne présente pas de difficultés techniques particulières. Par conséquent, elle est fortement fréquentée par des touristes et des alpinistes. Malgré les efforts des autorités locales pour maintenir la montagne propre, notamment avec la création d’un parc national en 1986, des déchets abandonnés par des touristes de toutes nationalités polluent l’itinéraire d’ascension.

Carte du Mont elbrouz et situation géographique
Carte du Mont elbrouz et situation géographique

Les sept sommets du monde

Les « Sept Sommets » des sept continents sont : l’Everest (8848 m) pour l’Asie, l’Aconcagua (6962 m) pour l’Amérique du Sud, le Kilimandjaro (5894 m) pour l’Afrique, le MacKinley (6194 m) pour l’Amérique du Nord, le Mont Elbrouz (5642 m) pour l’Europe, le Vinson (5140 m) pour l’Antarctique, et la Pyramide de Carstensz (4884 m) pour l’Océanie.

En 1986, Reinhold MESSNER est le premier homme à gravir ces sept sommets. Jean-Pierre FRACHON est le premier Français à enchaîner les 7 sommets, en 1991. La première femme à réaliser le record est la Japonaise Junko Tabei en 1992, quelques mois avant la française Christine JANIN.

Les sept sommets du monde, dont le Mont Elbrouz. © PathToEverest
Les sept sommets du monde, dont le Mont Elbrouz. © PathToEverest

Planning de l’expédition

Mai, juin, juillet : annonce du projet aux contacts de la presse.

Mi-août, avant le départ de l’expédition : diffusion d’un communiqué de presse rédigé avec les partenaires pour dévoiler le projet aux médias.

Pendant l’expédition, du 21 au 31 août 2014 : informations sur l’état d’avancement du projet. Il sera envisageable de communiquer en direct depuis le Mont Elbrouz via satellite.

Début septembre, au retour de l’expédition : diffusion d’un communiqué de presse, possibilité d’intervenir au cours de conférences sur sollicitation des sponsors ou des médias.

Pour soutenir l’expédition de nettoyage du Mont Elbrouz

La France assiste aujourd’hui, notamment avec la Conférence Environnementale, à une prise de conscience collective de la fragilité de notre planète. Mais la plupart des Français n’ont pas encore franchi le pas de changer leur comportement individuel pour réduire leurs impacts sur l’environnement. Des opérations symboliques et exemplaires comme celle-ci contribuent à faire évoluer les mentalités et les comportements. Nous vous invitons à participer à cette aventure environnementale.

Rejoignez Breffni, Jean-François et Philippe sur Facebook !

Pour plus de renseignements sur un contact presse ou sur un partenariat :

b.bolze(at)gmail(point)com

Soutenez l'expédition "Nettoyage du Mont Elbrouz" !
Soutenez l’expédition « Nettoyage du Mont Elbrouz » !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s