Jérome Chapelle coache Olivier Azzopardi, quelques minutes avant la performance qui mènera à la médaille d'or en statique !

Interview de Jérôme Chapelle par France Apnée

Jérôme Chapelle en plein coaching.
Jérôme Chapelle en plein coaching.

Nos confrères de FRANCE APNÉE ont publié une excellente interview de Jérôme Chapelle, apnéiste-compétiteur, mais également fondateur de GG COACHING et par conséquent entraîneur d’un certains nombre d’athlètes, dont Guillaume Bussière. Découvrez l’interview complète de Jérôme Chapelle sur la page Facebook de France Apnée.

« INTERVIEW EXCLUSIVE: Jerome Chapelle, apnéiste-entraîneur
Depuis de nombreuses années, Jérôme Chapelle est un compétiteur incontournable notamment du circuit AIDA. Spécialiste du statique Jérôme a déjà participé à 4 championnats du monde (Maribor en 2007, Aarhus en 2009, Lignano en 2011 et Belgrade en 2013). Fort de cette expérience et de ses compétences Jérôme s’est lancé dans le coaching en 2012 en lançant sa structure GGcoaching. Dès sa première année d’existence GGcoaching a fait parler d’elle avec les résultats Guillaume Bussière. Le champion azuréen est devenu très vite le leader emblématique de cette équipe.
France Apnée a décidé de faire davantage connaissance avec cet entraîneur devenu incontournable sur le circuit français. »

►FRANCE APNEE : Jérôme comment est née l’aventure GGcoaching ?
►JEROME : J’entrainais depuis plus de 10 ans en escalade de nombreux athlètes en équipe de France mais, étant assez méticuleux, cela m’avait conduit à arrêter de m’entrainer afin de diriger les séances. En apnée,

la passion de l’entrainement me titillait depuis un moment mais je ne voulais pas dire adieu à ma propre pratique. J’ai donc mis en place GGcoaching, qui propose un coaching sur les compétitions et surtout un entrainement individualisé à distance pour tous les athlètes désireux de progresser. Ce fonctionnement me permet de m’éclater dans l’entrainement des athlètes sans condamner le mien.

►FRANCE APNEE : « Jérôme entraîneur » a pris davantage le pas sur « Jérôme compétiteur ». Qu’est ce qui te plait dans le coaching ?
►JEROME : Même si je prends pas mal de temps pour le coaching de mes athlètes sur les compétitions, je compte toujours me faire plaisir en compet’ mais peut être moins sur l’ensemble des 3 épreuves. Ce qui me passionne dans le coaching est de trouver le mode de fonctionnement de chacun de mes athlètes. Chacun est différent et nécessite une analyse précise de ses points forts et faiblesses. Tout l’art et la difficulté est alors de doser l’entrainement de chacun en fonction de ses besoins, du temps disponible, du mode de vie et surtout de ses objectifs. Chez GGcoaching, des athlètes de très haut niveau côtoient des apnéistes plus modestes mais le but est de permettre à chacun de progresser et d’atteindre ses objectifs. C’est cette complexité qui me fascine et me motive.

►FRANCE APNEE: Jérôme peux tu nous présenter en quelques mots les principes de fonctionnements de GGcoaching ?
►JEROME : Le principe de base de GGcoaching est la confiance et l’écoute. Je ne vais donc jamais chercher un athlète, il faut que ce soit lui qui me choisisse car je suis alors sure qu’il me fait confiance.
Ensuite nous faisons un bilan de ses caractéristiques même si souvent je connais la personne. Puis nous définissons ensemble les objectifs à court ou à long terme. C’est l’athlète qui choisi ses objectifs, je l’aide seulement dans l’étalement de ceux ci dans le temps. Une fois tout cela fait, je fait un planning d’entrainement dans lequel l’athlète sait tout ce qu’il a à faire tous les jours en fonction de ses disponibilités. L’apnéiste me fait un retour quotidien ce qui nous permet d’ajuster l’entrainement en temps réel en fonction de l’état de forme physique, mental ou des imprévus de la vie quotidienne. Cette relation quasi quotidienne (téléphone, mail, Skype pour les étrangers ou dom tom) est primordiale car elle me permet au son de la voie, aux mots employés de détecter des signes de fatigue, de lassitude et donc d’ajuster les entrainements. Enfin des stages réservés à la team nous permettent de nous voir entre les compet’ et de régler les détails techniques ou tactiques.

►FRANCE APNEE: En deux ans d’existence quel bilan tires-tu de l’aventure GG coaching ? Est-ce que le concept a évolué ou va évoluer grâce à l’expérience acquise ?
►JEROME : J’avais décidé dès le début de limiter le nombre d’athlètes à 10 et je pense que c’est une bonne chose même si ce n’est pas facile de refuser des gens que j’aime bien et dont j’aimerais m’occuper. Cette année j’ai donc organisé des stages GGcoaching ouverts à tous afin de permettre à ceux que je n’avais pas pu prendre au sein de la team d’avoir des conseils. Je me suis vraiment éclater pendant ces stages (prépa physique, dynamique, statique et affutage pour les France) et cela fait plaisir de voir les athlètes présents en compet’ par la suite réussir à progresser un peu grâce aux conseils donnés lors du stage ou sur place. Je pense donc que cette année on restera sur le même schéma avec une team limitée et des stages ouverts à tous.

►FRANCE APNEE: Quel est ton meilleur souvenir en tant qu’entraîneur ? Celui qui t’a apporté le plus d’émotion ?
►JEROME : Il y en a beaucoup. Le plus marquant sont par ordre chronologique, les 3 titres de champion de France de mon frère en escalade, les 1° championnats du monde de ma femme (Albine Migard) en 2009, le record de France de Guillaume Bussière en Dyn à Belgrade, les 6 min 28 de Maxime Pature, le premier virage de Julien Meesters à 75m en stage, le 2° titre de Champion de France d’Olivier Azzopardi en statique, le virage au 200m et la médaille de Bronze de Nicolas Fougerousse au France 2014. Tous ces événements et bien d’autres m’ont apporté de grosses émotions car je me dis que j’ai compris quelque chose chez cet athlète et qu’il a atteint ses objectifs.

►FRANCE APNEE: Impossible de parler de la GGteam sans parler de son leader Guillaume Bussière ! Comment vous êtes-vous rencontrés ? Pourrais-tu nous parler de Guillaumes ? Ses qualités, ses défauts (il doit en avoir aussi !)…
►JEROME : On s’est rencontré par hasard à Marseille en 2012 lors des stages de préparations aux Championnats du monde par équipe. Je ne le connaissais pas trop mais il m’a tout de suite paru hyper motivé et nous avons commencé à bosser ensemble. Ses max étaient alors 180m en dyn, 110m en DNF et 5’30 je crois. La grosse qualité de Guillaume est qu’il a vraiment compris que « l’on ne nait pas champion, on le devient ». Il s’est donc mis au travail en se focalisant uniquement sur ses objectif et en organisant sa vie autour de ses objectifs. Il se donne les moyens de ses ambitions et ses ambitions n’ont pas de limites.
Ce « jusqu’au boutisme » est peut être aussi sont défaut car il est très exigent envers lui ou les autres. Moi ça me plait mais cela peut être surprenant pour d’autres qui ne sont pas dans la même optique. Guillaume ne fait pas les choses à moitié. Il les fait à fond ou ne les fait pas quelque en soit les conséquences.

►FRANCE APNEE: Comment tu imagines l’avenir de Guillaume Bussière d’ici un an ou deux ?
►JEROME : C’est a lui d’imaginer son avenir moi je suis juste présent pour lui donner les moyens de son imagination débordante.

►FRANCE APNEE: L’an passé alors que tu t’occupais déjà de Guillaume un jeune de dix-sept est venu te trouver pour que tu l’entraînes. Quelle a été ta réaction ?
►JEROME : Je me suis dit « cool on va devenir un vrai sport avec des jeunes qui s’y mettent ». Puis je me suis assuré qu’il était bien encadré à Echirolles (ma ville natale) par Philippe Péan entre autre afin de pouvoir progresser sereinement et sans « championnite » qui pousse au dégout à terme. Une fois cela en place on a commencé avec comme obligation « les cours d’abord ».

►FRANCE APNEE : Ce « Gamin » de l’apnée qui aura bientôt dix-huit ans c’est Maxime Pature. Cette année pour sa seconde saison il a validé 6’28’’ en STAT et 150m en DYN en compétition, qu’est-ce que cela t’inspire ? Peut-on déjà parler de graine de champion ?
►JEROME : Oui Maxime a fait 6min 28 cette saison et 150m. Je ne parle jamais de champion car pour moi le plus important est la performance réalisée et non le classement. il est passé cette année de 6’ à 6min 28 de 125m à 150m et c’est ça qui est important. Il a atteint ses objectif et prend du plaisir à cela. Maintenant en attendant les résultats de son BAC il fait de la profondeur et s’éclate aussi. En tout cas comme on dit chez GGcoaching « il vient pas en compétition pour faire du social », il se donne énormément aux entrainements et va en compétition pour concrétiser les efforts des mois de travail.

►FRANCE APNEE: Nous étions à Chartes pour les championnats de France FFESSM et nous avons vu toute la tristesse de Maxime qui n’a pas pu participer à ses premiers championnat nationaux ! Peux-tu nous expliquer ce qu’il s’est passé ?
►JEROME : Maxime était le seul athlète mineur sur la compétition. Je pensais que comme en escalade notamment, la feuille d’inscription à la compétition comportait une partie « autorisation parentale », donc je n’ai pas pensé à lui demander s’il l’avait prise.
Ensuite, conscient de sa cervelle de poisson rouge, il avait préparé sa pièce d’identité avec sa convocation au BAC (la semaine suivante) et ne l’a pas prise avec lui à Chartres (ndlr: Maxime a eu son BAC ES avec mention AB). Même si nous avions une copie des deux documents envoyé au jury de la compétition, les membres de l’organisation on décidé (comme le règlement les y autorise) de ne pas accepter Maxime. Personnellement j’ai trouvé ça très sévère mais le jury a été intransigeant sur ce point et nous respectons cette décision.

►FRANCE APNEE : Pour la plupart de tes athlètes la saison est finie sauf pour Guillaume Bussière qui va préparer les championnats d’Europe CMAS ! Comment vas-tu aborder cette période avec lui ? Est-ce que tu as instauré un dialogue le staff Equipe de France avec lequel Guillaume va faire un stage préparatoire en août prochain ?
►JEROME : Nous allons préparer ce rendez vous comme d’habitude: sérieusement. Pour l’équipe de France, nous devons les tenir informé de l’état d’avancement de l’entrainement.

►FRANCE APNEE: Dans une interview pour France Apnée, Guillaume a déclaré ne pas vouloir faire les championnats du monde AIDA par Equipe. En tant qu’entraîneur quelle est ta réaction ?
►JEROME : Oui Guillaume a décidé de se consacrer cette année aux Championnats d’Europe pour des raisons multiples (sportives, professionnelles et financières). En tant qu’entraineur comme je l’ai dit plus haut, l’athlète fixe les objectifs et je fais tout pour qu’il les atteigne. Avec GGcoaching, AIDA, FFESSM……….. tout est bon si l’athlète le choisit.

►FRANCE APNEE : Jérôme, tu fais partie aussi du bureau AIDA France, sais-tu déjà si il y aura une équipe AIDA France, chez les filles et chez les garçons, pour ces championnats du monde par équipe qui ont lieu dans moins de trois mois en Sardaigne ? Pour mémoire les français et les françaises sont vices champions du monde en titre. (ndlr : une équipe est composée de trois athlètes qui doivent concourir en statique, en dynamique palme et en poids constant)
►JEROME : Tout cela donne lieu à débat en ce moment et je n’ai pas de réponse à cette question à l’heure où je vous réponds.

►FRANCE APNEE: Jérôme tu as une importante expérience de l’apnée sportive. Quel regard as-tu sur l’apnée d’aujourd’hui en France et à l’étranger ? Comment tu vois évoluer ce sport dans les années à venir ?
►JEROME : Je trouve que le circuit des compétitions s’étoffe de plus en plus en France, dommage qu’il n’y ait pas de compétition internationale en piscine genre coupe du monde. Je pense que c’est là que l’on prendra une dimension sportive encore plus importante. Actuellement les compétitions internationales sont celles en mer ou la grosse sélection est financière (aller 2 semaines au Bahamas ou en Grèce n’est pas à la portée de tous) et du coup sportivement le niveau est trop hétérogène pour être représentatif. Pour évoluer il faut à mon sens rendre spectaculaire les compétitions et cela le principe de finales me parait séduisant. On pourrait même imaginer une compétition avec qualification puis finale en nocturne pour les 8 meilleurs avec lumière et son.

►FRANCE APNEE: Souhaiterais-tu adresser un petit mot aux lecteurs de France Apnée ?
►JEROME : Donnez-vous les moyens de vos envies et n’oubliez pas « il ne savait pas que c’était impossible alors il l’a fait » Mark Twain!

Merci Jérôme et à bientôt sur France Apnée ! »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s