Archives du mot-clé DNF

Tuto : comment réussir son virage en apnée DYN et DNF ?

Il y a quelques années, GG Coaching, alias Jérôme Chapelle, créait une vidéo pour expliquer comment bien réussir son virage en Dynamique et en Sans palme. Voici la vidéo explicative. Désormais, plus d’excuses pour louper son virage ! 🙂

À retrouver également sur la page Vidéos de GG Coaching.

Publicités

Marie Ekstets : vice-championne de France 2016 !

Elle a été LA révélation des Championnats de France FFESSM 2016 à Chartres, découvrez qui est Marie Ekstets au travers de cette interview.


1. Vice-championne de France en statique, vice-championne de France en sans palme, et vice-championne de France au classement général ! En un mot, Marie, comment te sens-tu ? 

ACCOMPLIE !

Marie Ekstets, 1ère participation à des Championnats de France, eh bien elle en devient la vice-championne !

2. Mais avant de commencer, prénom, nom, âge, ville, nom du club ! Et une devise éventuellement ?

Marie-pierre EKSTETS, 32 ans, Aix les bains, club CPALB. Ma devise ? « Quand on veut, on peut. »

3. Tu as été LA grande révélation de ces championnats de France en terminant avec 420 points au combiné. Dans quel état d’esprit as-tu abordé cette compétition ? Quel a été ton cheminement cette saison ?

Cette compétition était la dernière de l’année, la finalité d’un entrainement de 7 mois 1/2. J’étais contente de participer aux Championnnats de France et je voulais voir l’ambiance d’une telle compétition, le stress que ça engendrait sur les compétiteurs. Un état d’esprit serein et curieux je dirais !

Cette saison, j’ai enchaîné les compétitions sur les 2 circuits (FFESSM et AIDA) car je voulais me familiariser avec le déroulement d’une journée de compet, surtout l’enchaînement des épreuves et les sensations.

Entre Brice Lequette et Olivier Elu.

4. Au fait, quand et comment as-tu débuté l’apnée ?

C’était en Egypte pendant des vacances en janvier 2014, où mon chéri Philippe me lance le défi de faire un aller / retour sans respirer… CAP !

5. Revenons en détail sur les épreuves de ces championnats. Comment s’est déroulée ton épreuve de statique (2ème place avec 6.06min) ?

Déjà je me suis faite surprendre pour la température de l’eau, plus froide qu’annoncée, et par conséquent ma combi de 2 mm n’était pas assez chaude !! Ensuite, j’ai dégluti assez rapidement et j’attendais le cap des 3min.Mes contractions sont venues et là, c’est la lutte… mais controlée ! Je savais où j’en étais mais je me suis moins évadée que d’habitude. Tant pis pour les bonnes sensations, j’écoute mon coach en qui j’ai entière confiance, il me dit 6min je pense à mon protocole et je sors : 6min06.

image


6. Idem pour le dynamique, comment as-tu abordé l’épreuve et ta performance de 150m (- 3m de pénalité pour mur non touché au départ), en sachant que tu travailles avec une monopalme vieille de bientôt 15 ans et toute rafistolée ?!

Je suis déçue de mes 150m en DYN. J’ai fait une mauvaise recup du statique, et à 50m mes jambes sont devenues lourdes !!! Je me suis appliquée sur la technique et je sors à 150. GRHHHH !!!

Vice-championne de France en DNF !

7. Tu clôtures la journée de dimanche en étant 2ème au classement général, mais rien n’est joué car le classement est très serré avec Anne Borgat qui joue également le combiné. Comment envisages-tu les choses pour l’épreuve du lendemain ?

Je joue le combiné, demain je me fais plaisir, j’aime le DNF, donc aux sensations…

8. Alors justement, le lendemain, c’est l’épreuve du sans palme. Comment gères-tu la fatigue de la veille ? Peux-tu nous raconter un peu ta performance à 126m ?

La recup ? Vélo, resto, dodo ! Le lendemain, j’arrive au départ, tranquille, je me sens bien, une bonne inspi et go ! J’aime bien sentir la glisse alors je nage beaucoup avec la force des bras… 100m, je tourne mais je paye ma nage en force pas économique, je sors à 126m, mon record !

Et vice-championne de France au classement général…!

9. Ta saison s’arrête là où tu poursuis encore un peu ? Est-ce qu’il y a une discipline que tu as particulièrement envie de développer ?

Echirolles puis Lyon par équipe, le concept d’Alain Richiou est sympa et novateur ! Sinon, les 3  disciplines ! Le statique car je ne le travaille pas, le dyn et le dnf en essayant de trouver le meilleur rapport force / vitesse (glisse). En fait, je voudrais progresser dans ma technique de nage pour qu’elle soit la plus économique et efficace possible ! Et trouver l’allure qui me corresponde sous l’eau !

10. Un petit mot de la fin ? Un conseil pour des jeunes apnéistes féminines ?

Faites vous plaisir sous l’eau ! 🙂

image
Crédit photo : PSM Café

Championnat de France d’apnée FFESSM 2014 à Chartres

FFESSM apnee

Dans un mois, les 8 et 9 juin prochains se déroulera le Championnat de France d’apnée FFESSM à Chartres.

L’épreuve de statique (STA) aura lieu le dimanche 8 juin, de 9h à 13h. L’épreuve de dynamique (DYN) aura lieu de 17h à 20h. Le lendemain, l’épreuve de dynamique sans palme (DNF) aura lieu de 8h à 11h. Enfin, c’est l’épreuve du 16x50m qui clôturera le Championnat de 13h à 16h. Certains apnéistes feront 1, 2, 3, voire 4 épreuves, tout dépendra des stratégies et des objectifs de chacun. Un podium par épreuve est prévu, ainsi qu’un podium combiné (STA, DYN et DNF) est également prévu à la fin de l’épreuve de dynamique sans palme.Pour nombre de compétiteurs, c’est l’étape finale d’un parcours qui dure depuis des mois, voire des années. Des centaines d’heures d’entraînement, des compétitions préparatoires, des succès, des échecs, des déceptions, des joies, des surprises, voilà le quotidien de tous les apnéistes-compétiteurs qui seront présents pour ce Championnat de France. Cette année, le Championnat a donc lieu à la piscine Odyssée de Chartres (28), près de Paris, le dimanche 8 et le lundi 9 juin.

De grands noms sont attendus pour ce Championnat : chez les hommes, Guillaume Bussière, Alexis Duvivier, Arthur Guérin-Boehri, Eric Poline, Christophe Bruel, Romain Doris, Brice Lequette, Olivier Elu, Regis Scarone, Xavier Delpit, Alain Richioud, Emmanuel Turlin, Vincent Mathieu, etc. Et chez les femmes : Georgette Raymond, Audrey Palma, Hélène Schwann, Béatrice Bozon, Anne-Claire Dolivet, Sandrine Murbach, Lydia Horel, Marie Devanlay, Vanessa Perret, etc.

 

Piscine Odyssée Chartres
Le bassin olympique de la piscine Odyssée de Chartres

Jusqu’où nous mèneront les performances cette année ?

Plus de 8 minutes en statique ? Plus de 250m en dynamique ? Plus de 200m en dynamique sans palme ? Il y a de grandes chances pour que plusieurs de ces paliers soient atteints…

En comparaison d’il y a deux ans en arrière (Championnat de France 2012), les épreuves se gagnaient en un peu plus de 7.14min au statique, 205m en dynamique, 150m en dynamique sans palme, et le combiné en 469 points. C’est dire la progression énorme en seulement 2 ans !

Le Club Apnée Savoie sera cette année présent pour ce championnat. Nous souhaitons à toutes et tous de belles performances !

En attendant, les inscriptions sont ouvertes depuis peu, tout est ici : http://www.2014.apnee-france.fr/

 

Record du monde DNF à 225m pour Goran Colak !

Goran Colak 225m

Comme vous le savez sûrement déjà, le croate Goran Colak avait fait l’annonce de battre le record du monde en DNF détenu par Dave Mullins avec 218 mètres. Eh bien, comme qui dirait : vini, vidi, vici ! Goran Colak a frappé fort, avec 225 mètres ! Revenons sur la vidéo prise de la performance.

Notre croate favori est réglé comme une horloge : 30 secondes pour parcourir 25 mètres, du début jusqu’à la fin. Sa performance de 225 mètres a été réalisée en 4.30 min, on retombe donc bien sur nos 30 secondes aux 25 mètres. Le nouveau détenteur du record mondial en DNF exécute 2.5 mouvements complets lors de son premier 25m, puis monte progressivement (la majeure partie de la performance est faite avec 3 mouvements aux 25m) jusqu’à 5 mouvements lors du dernier 25m.

Si on regarde le style, c’est bien du Goran Colak : des grosses poussées au mur (il a tout intérêt de par son gabarit et le poids qu’il traîne au cou et à la ceinture, peut-être 8 à 10 kg de plomb….), un style de nage très décontracté au niveau des jambes (pliées, voir relevées) pour consommer le moins possible, de grosses poussées de bras, etc. Un styliste pur aurait beaucoup à dire : manque de gainage, jambes pas tendues et pas alignées, virages pouvant être optimisés, etc. Mais en même temps, il est champion du monde ! Alors les critiques…

On sait que le « bébé » fait environ 9 minutes en statique. Sa performance en DNF a duré exactement 4.30 minutes, soit la moitié de son temps en statique, à un rythme de 30 secondes pour parcourir 25 mètres. Ce qui, en soi, n’est pas très rapide, et est même plutôt lent. Mais c’est sa stratégie, et il sait qu’il fait 9 minutes en statique, et que sa position en DNF après une poussée ressemble beaucoup à du statique (jambes complètements détendues).

Donc, si on adopte le style Goran Colak, mais adapté à nos temps en statique, cela donnerait par exemple :

–          9.00 minutes en statique = 225m en DNF (performances de Goran Colak)

–          6.00 minutes en statique = 150m en DNF

–          5.30 minutes en statique = 137.5m en DNF

–          5.00 minutes en statique = 125m en DNF

–          4.00 minutes en statique = 100m en DNF

–          3.00 minutes en statique = 75m en DNF

Or on sait désormais que quelques apnéistes sont dans les 6.00 minutes en statique, mais réalisent des performances en DNF de 160, 170, voire 180 ou 190 mètres, au lieu de 150 mètres prévus en théorie. Donc sur le papier, la performance de Goran Colak pourrait être encore améliorée ! Il semble que deux types de morphologie existent en DNF :

–          le beau bébé bien grand et un peu lourd, bien chargé avec souvent entre 8 et 10 kg de plomb (cou et ceinture), pour profiter au maximum des poussées et de l’inertie engendrée

–          le gabarit plutôt mince et athlétique, beaucoup plus léger, et chargé avec 2 à 3 kg de plomb (cou uniquement), pour être plus rapide

Pour conclure, qui a tort, qui a raison ? Aucun mon Général ! Encore une fois, l’expérience nous prouve qu’il y a des pratiques excellemment maîtrisées mais très divergentes dans leur stratégie propre. A chacun donc de trouver la voie qui lui correspond le mieux, et une fois trouvée, ne rien lâcher, s’entraîner, s’entraîner, s’entraîner, encore et encore.

Séance du 24 avril 2012

Hier le petit groupe « Performance » a bien bossé ! Bon, hormis le fait qu’on était dans la piscine extérieure, non couverte donc, et que la température dehors était de 10°, tout allait bien !

On a d’abord fait un petit échauffement avec 2 x 25m, puis 2 x 37.5m, puis 2 x 50m.
Après, on a attaqué les séries :
6 x 50m avec 40s de récup
6 x 50m avec 30s de récup
4 x 50m avec 20s de récup, là on a souffert sur les deux dernières…..
Ensuite, on a enlevé le monopalme :
2 x 25m en DNF avec 1min de récupération
2 X 25m juste avec les jambes avec 45s de récup
2 x 25m juste avec les bras avec 45s de récup
1 x 50m en DNF avec 45s de récup
Et pour terminer, un peu d' »immersion libre » sous la ligne de séparation :
1 x 37.50m avec 1min de récup
2 x 50m avec 45s de récup
On avoue, on était claqué à la fin ! Et il faisait vraiment froid dehors…..
A refaire !