Archives du mot-clé Nicolas Fougerousse

Nicolas Fougerousse : « J’arrête l’apnée… en compétition ». Voici son interview.

À 37 ans, après 6 années de compétitions (régionales, nationales et mondiales), l’apnéiste Nicolas Fougerousse, licencié au Club de plongée d’Aix-les-bains, a décidé d’arrêter sur un beau geste : un titre de vice-champion de France 2017 en Dynamique (DYN). Nous l’avons questionné, voici son interview.

Nicolas, pourquoi cette décision ?

Comme souvent, ce sont plusieurs paramètres qui font une décision. Mon agenda professionnel et mon agenda d’écrivain ont eu raison de celui de compétiteur. Il y a eu aussi le manque de plaisir à devoir tout enchaîner. Cette décision, j’y pensais depuis quelques temps déjà. Mais un jeudi soir, trois semaines avant les championnats de France 2017 en mai dernier, je me suis mis à imaginer ce que serait mon quotidien sans les entraînements et les compétitions. Et cette perspective m’a beaucoup plu ! Je suis passé à l’acte. J’ai décidé de stopper les compétitions pour revenir sur de l’apnée loisir / plaisir.

Tu as eu un chouette palmarès, peux-tu nous le rappeler ?

J’ai commencé les compétitions au printemps 2011. Dès 2012, je fais quelques podiums en compétitions régionales et je participe pour la première fois aux Championnats de France.

En 2014, en Dynamique monopalme, j’empoche la médaille de bronze avec 202 mètres, aux Championnats de France FFESSM.

En 2015, je suis sélectionné en équipe de France AIDA, j’établis la 5ème meilleure performance lors des Championnats du Monde AIDA avec 220m.

En 2016, toujours en Dynamique, je fais 216 mètres en bassin de 25m, ce qui est un record de France FFESSSM, mais non homologué.

Et en 2017, j’obtiens un titre de vice-champion de France FFESSM avec 230 mètres : mon record personnel. Je suis sélectionné en équipe de France FFESSM pour participer aux Championnats d’Europe CMAS, mais je décline l’invitation. Et c’est là-dessus que je décide d’arrêter ma “petite carrière”. 🙂

“Le jour J de la compétition, il faut programmer son mental pour le mettre au niveau du corps. Et pendant les entraînements, il faut programmer son corps pour le mettre au niveau du mental.”

Tu n’avais pas envie d’aller plus loin ? Pourquoi ?

J’ai toujours associé ma pratique de l’apnée à une certaine forme de plaisir. Mais depuis quelques mois, ma seule motivation c’était de monter sur le podium, avec le big smile qui va avec. Clairement, aux entraînements, c’était devenu 95% de contraintes pour 5% de plaisir, donc je ne me retrouvais plus là-dedans. En même temps, personne ne me forçait en quoi que ce soit : c’était avant tout de ma propre volonté. Et j’ai été super bien accompagné et coaché…

Oui, avec Jérôme Chapelle, fondateur de GG Coaching, c’est ça ?

Tout à fait. J’ai fait appel à Jéjé à la fin de la saison 2013. Depuis plusieurs mois, je me rendais compte que je tournais en rond dans ma pratique. Il me semblait avoir tout testé, tout essayé, et je ne voyais plus comment progresser. J’ai donc contacté Jérôme et je lui ai expliqué mes objectifs. Il m’a créé une planification quotidienne et c’est comme ça qu’on a préparé les France 2014. Mon record était de 161m seul. Avec Jéjé, je suis passé en quelques mois à 202 mètres. Et une médaille de bronze, à ma très grande surprise ! Bref, ça fonctionnait ! Alors on a continué.

Nicolas Fougerousse et Jérôme Chapelle
Jérôme Chapelle et Nicolas Fougerousse, la complicité entre un coach et son coaché.

Concrètement, c’était quoi ton quotidien de compétiteur ?

C’est avant tout un “vrai” job à côté, un plein-temps ! L’apnée n’est qu’une passion ! En quelques chiffres, c’est 6 entraînements par semaine, 10 heures de sport par semaine, des entraînements piscine, des entraînements à sec, de la muscu, des assouplissements, du cardio, etc. C’est Jérôme Chapelle qui rythmait mon quotidien d’apnéiste, et c’est grâce à lui que j’ai réalisé ce rêve sportif…

Pourquoi un rêve ?

Parce que je n’y pensais absolument pas quand j’ai commencé ! Je voulais simplement me remettre à l’apnée ! J’y avais goûté un peu quand j’avais 17 ans, en 1997, mais quand j’ai repris en 2010, c’était juste pour une pratique loisir. Sauf qu’en loisir, j’avais des résultats pas mal, et j’ai regardé ce que ça pouvait donnner si je faisais la même chose en compétition. Donc c’est parti comme ça.

Mais je ne me suis jamais considéré comme un sportif… Aux entraînements, j’avais souvent tendance à rechigner, à râler même, où à ne faire que 90% du job, et pas les 10% restants. Mais je savais me concentrer mentalement pour être présent le jour J aux compétitions, et donner le meilleur. Encore une fois, c’est grâce à Jéjé, qui m’a orienté mentalement vers la visualisation. Et ça a bien fonctionné. Pendant la compétition, il faut programmer son mental pour le mettre au niveau du corps. Et pendant les entraînements, il faut programmer son corps pour le mettre au niveau du mental.

Et d’autres disciplines, comme le statique, ou la profondeur, ne t’intéressent pas ?

Si, bien sûr. J’aime beaucoup le statique, mon record perso s’établit à 7.11min. J’adore cette phase de bien-être total les 2 ou 3 premières minutes, puis la maîtrise des spasmes du diaphragme, tout en douceur d’abord, avant que le véritable combat advienne pour rallonger le temps. Donc je vais continuer, mais en loisir ! 🙂

Quant à la profondeur, j’ai appris la technique de Frenzel il y a quelques mois à peine ! Donc autant dire que je débute, et je n’ai aucune perspective de côté-là. Même si j’habite à côté du plus grand lac de France, dessous c’est froid, c’est noir, bref rien d’engageant ! Et je prévois pas de déménager en bord de mer…

On t’a vu sur ton profil Facebook en train de lire un livre au fond d’une piscine. Tu peux nous en dire plus à propos de ton activité de romancier ?

C’était un moyen (ponctuel et marrant) de tisser un lien entre l’apnée et l’écriture. Car oui, l’écriture m’accompagne depuis que j’ai 17 ans. En 2013, j’ai commencé l’écriture d’un roman, “Celle qui écrivait des poèmes au sommet des montagnes”. Je l’ai envoyé à un maison d’édition basée à Genève, les Éditions Jouvence, et celle qui allait devenir ma future éditrice l’a adoré ! Mon premier roman a donc été publié en juin 2016.

Nicolas Fougerousse, écrivain.
Nicolas Fougerousse tisse un lien entre apnée et écriture.

Et ça fonctionne bien ?

Je n’ai pas à me plaindre ! Mais oui, il a trouvé son lectorat, bien au-delà de ce que j’avais imaginé ! Mes lecteurs sont ravis, ma maison d’édition est ravie, je le suis également ! Donc je continue dans cette voie, avec l’écriture d’un deuxième roman…

On te reverra quand même au bord des bassins ? En tout cas, nous te souhaitons une bonne continuation et du succès dans ces nouvelles aventures !

Merci…! 🙂
Oui bien sûr, je reste dans les parages ! Je redescends à deux entraînements par semaine désormais, mais pour le loisir !

Nicolas Fougerousse, vice-champion de France 2017.
Nicolas Fougerousse pendant les 230m en DYN. Crédit photo : François Cètre.
Publicités

Vice-champions de France 2017 en STA et DYN : Marie Ekstets et Nicolas Fougerousse !

Samedi 13 et dimanche 14 mai 2017 avait lieu le Championnat de France FFESSM 2017 à Montluçon. Marie Ekstets et Nicolas Fougerousse en sont revenus vice-champion de France, respectivement en statique (STA) et en dynamique (DYN).

Encore une fois, les représentants-compétiteurs du CPALB (Club de plongée d’Aix-les-bains) ont frappé fort cette année aux France 2017.

Pour rappel, Nicolas Fougerousse avait obtenu une médaille de bronze au Championnat de France 2014 en dynamique monopalme. Marie Ekstets avait, elle, emporté 3 titres de vice-championne de France en 2016 : en statique, en dynamique sans palme, et au combiné.

Après une saison compliquée pour Nicolas et Marie, les incertitudes sont demeurées présentes jusqu’au dernier moment. La forme physique est une chose, le mental en est une autre. Et c’est lors d’enjeux comme celui-ci que tout se mesure…

Dans la voiture, en route pour Montluçon ! Jérôme Chapelle à gauche, Nicolas Fougerousse à droite, Audrey derrière à gauche, Marie Ekstets derrière à droite !

Marie Ekstets : l’épreuve de statique (STA)

Le samedi matin avait donc lieu l’épreuve de statique (STA). Marie Ekstets passe à 9H00, dans la première série. Coachée par Nicolas durant sa performance, elle parvient à trouver cet état particulier, entre relâchement et envie d’en découdre, tout en restant bien à l’écoute de ses sensations. Les minutes passent, les spasmes arrivent très tôt pour Marie, mais elle lutte, elle gère, elle ne lâche rien. Les 6 minutes passent, elle se rapproche lentement du bord, encore quelques secondes, et elle sort ! 6.18min ! Bravo Marie !

C’est Béatrice Del Negro qui remporte la première place en statique, avec un nouveau record de France fédé de 6.49min. Marie se classe 2ème devant Emilie Vernier et devient ainsi pour la 2ème fois consécutive vice-championne de France en statique.

Marie Ekstets, vice-championne de France 2017 en statique (STA) avec 6.18min !
Le podium du statique : Marie Ekstets en 2, Béatrice Del Negro en 1, Emilie Vernier en 3.

Nicolas Fougerousse : l’épreuve en dynamique (DYN)

Le samedi après-midi a lieu l’épreuve de Dynamique monopalme. Nicolas rentre progressivement dans sa bulle, coaché et rassuré par Jérôme Chapelle (GG Coaching). Il le sait : il va falloir sortir une attitude de guerrier, aller au bout de soi.

Jérôme Chapelle et Nicolas Fougerousse, la complicité entre un coach et son coaché.
Nicolas Fougerousse pendant les 230m en DYN, phase remontante. Crédit photo : François Cètre.

15H36 : top départ. « La technique d’ondulation, les sensations, c’est la dernière, on y va, on lâche rien ». Tels sont les mots qui accompagnent Nicolas durant son voyage dynamique. 50 mètres + virage : envie de respirer, déjà, comme d’habitude. Mais on continue. 75m, ça comment à « piquer » au niveau des cuisses. 100 mètres, virage, on se refait, allez. C’est maintenant, cette longueur est importante. 125m, les jambes sont emplies d’acide lactique, bientôt elles seront un poids mort. Et pourtant, la moitié du voyage est faite, seulement… Virage des 150 mètres, allez, guerrier. Là-bas, ce sont les 200m, on lâche rien. La technique, les sensations. Virage des 200m. Comment ça va ? Quelles sensations ? Allez, go ! On poursuite ! La technique, l’attitude, ne rien lâcher. La première ligne noire, le milieu du bassin, encore quelques ondulations, « ok je sors ». Grosses inspirations, protocole solide. L’attente. Les sourires. Yes, 230.12 mètres ! Record personnel battu de 10m par rapport aux 220m des Championnats du monde 2015 à Belgrade ! Quel pied ! Voici la vidéo :

Au final, Arthur Guerin-Boeri, le king arthur aux 300 mètres en DYN, prend la 1ère place avec 250m solides. Olivier Elu termine 3ème avec 215m, jouant le combiné des 3 épreuves. Bravo à toutes et tous pour cette belle compétition et courage pour la suite !

Le podium du dynamique. En 2, Nicolas Fougerousse. En 1, Arthur Guérin-Boeri. En 3, Olivier Elu.

Marie : l’épreuve de DNF

Le dimanche matin, Marie Ekstets a finalement rempilé avec la dernière épreuve : le dynamique sans palme (DNF). Elle a envie, elle va aller jusqu’au bout ! Son record personnel est de 139 mètres, mais en ce demande matin 14 mai, son corps lui donnera la possibilité de nager 124m, à moins d’un mètre du podium ! Voici quelques photos sous-marines de François Cètre :

Marie-Ekstets-championnat-france-2017-1Marie-Ekstets-championnat-france-2017-2Marie-Ekstets-championnat-france-2017-3Marie-Ekstets-championnat-france-2017-4Marie-Ekstets-championnat-france-2017-5Marie-Ekstets-championnat-france-2017-6

Un grand bravo !

Les résultats

Source : FFESSM.

Classement Statique

Classement Dynamique

Classement Sans Palme

Classement 16 X 50m

Classement Combiné

Championnats du monde d’apnée indoor AIDA 2015 à Belgrade

C’est à Belgrade, en Serbie, que se sont déroulés les Championnats du monde AIDA d’apnée indoor en individuel, du 19 au 28 juin 2015. Apnée Savoie a assuré le direct live !

Retour en vidéo et en musique sur ces Championnats du monde AIDA d’apnée indoor, qui se sont déroulés à Belgrade du 19 au 28 juin 2015. Encore bravo à toute la team AIDA France pour sa participation et ses résultats !

Mise à jour du lundi 29 juin 9H10

Et pour terminer, les résultats de l’équipe de France AIDA indoor 2015 !CDM Belgrade _ résultats

Mise à jour du dimanche 28 juin 17H30

Championnats du monde d’apnée indoor AIDA Belgrade 2015 : les podiums et la cérémonie de clôture

All good things come to an end ! Eh oui, toutes les bonnes choses ont une fin ! Hier soir a donc eu lieu la cérémonie de clôture de ces championnats du monde individuels. Voici les photos des podiums. Et encore bravo à toutes et tous !

Mise à jour du samedi 27 juin 18H10

Championnats du monde d’apnée indoor AIDA Belgrade 2015 :

Ultime journée de ces championnats avec la finale de statique (STA) ! Après la belle journée d’hier, il restait à Béatrice Del Negro, Olivier Azzopardi, Régis Scarone, et Jérôme Chapelle d’assurer de belles performances et des bons cartons tout blancs ! Et le pari a été réussi ! Voyons en détail : Lire la suite Championnats du monde d’apnée indoor AIDA 2015 à Belgrade

Nicolas Fougerousse qualifié pour les Championnats du monde d’apnée AIDA indoor !

Les Championnats du monde AIDA d’apnée indoor en individuel se dérouleront à Belgrade, en Serbie, du 19 au 28 juin 2015. Notre compétiteur Nicolas Fougerousse s’est qualifié et intègre l’équipe de France AIDA pour défendre les couleurs de la France et de notre club d’apnée.

Après 4 années passées au sein de notre club, de multiples compétitions régionales et nationales, deux participations au Championnat de France d’apnée FFESSM en 2012 et en 2014 (médaille de bronze en Dynamique avec palme avec 202m parcourus), notre apnéiste local Nicolas Fougerousse s’est qualifié pour les Championnats du monde 2015.
11150538_10152897856606843_6537860378018739604_n
Nicolas Fougerousse
Cette qualification s’est faite en deux temps : le 22 février à Foix, lors de la 2ème Manche de Coupe de France AIDA, avec 200m parcourus, puis le 12 mai à La Ciotat, lors de 4ème Manche de Coupe de France AIDA, avec 202m parcourus. La moyenne de 201m des deux performances l’amène à prendre la 2ème place en Dynamique de cette équipe de France AIDA, derrière Guillaume Bussière.
nicolas-fougerousse1s
En route pour les Championnats du monde !
Nous souhaitons de très belles performances à cette équipe de France AIDA, composée de 17 athlètes (6 femmes et 11 hommes), 3 coaches, et 2 capitaines.
Vive l’apnée !
10373072_713693902087383_4388205442326593576_o
La sélection masculine AIDA France Indoor 2015
10856457_713759705414136_2853409924370188030_o
La sélection féminine AIDA France Indoor 2015

Interview de Nicolas Fougerousse par France Apnée

Nicolas Fougerousse a découvert le monde de l’apnée à la fin des années 90. Nourri aux exploits de Pelizzari, Leferme ou encore Néry, Nicolas a fini par se jeter dans le bain des compétitions en 2010. Discrètement et sûrement il a progressé pour arriver aujourd’hui à côtoyer les meilleurs français sur les podiums fédéraux et AIDA. Le rêve est devenu réalité pour ce natif d’Annecy « gourmand de tout ! »

A travers cette interview, particulièrement instructive et bien écrite, suivez un parcours peu ordinaire…

►France Apnée : Nicolas, tu n’es pas un petit nouveau sur le circuit. Depuis quand fais-tu de la compétition ? A quelle occasion as-tu découvert l’apnée ?

►Nicolas : Ma première compétition, c’était une compétition FFESSM à Cannes en mai 2011, organisée par Franck Vidal. J’avais commencé l’apnée en club 6 mois auparavant, et en avril 2011 je sortais un 125m en DNF. Après quelques renseignements pris, pour l’époque ce n’était pas si pire cette distance en dynamique sans palme. J’ai donc décidé de tester une compétition, pour voir. Mais mon truc, avant tout, c’était le statique, pas le DNF, et encore moins le DYN. D’ailleurs, le jour de la compétition, je n’ai fait qu’une seule épreuve, le statique, qui s’est soldée par une belle syncope à 6 minutes. Mais peu importait, j’étais dans la même série que Jean-Michel Pradon, et ça c’était incroyable pour moi !

Car voici comment tout a commencé. Et ça remonte à il y a bien plus longtemps que ça, puisque c’était en mars 1997 (je rêve ou je parle comme un vieux ?! :-). A l’époque, j’avais 17 ans, je me passionnais pour deux extrêmes : la montagne, et l’apnée. Mon père m’avait fait découvrir la plongée en apnée en Sardaigne en 1991, et je lisais tout ce que je trouvais comme magazines, un seul pour ne pas le nommer : Apnea. J’avais conservé un hors-série spécial apnée de 1989, avec notamment un super article sur Jacques Mayol, et des exercices de respiration qu’il prodiguait (https://apneesavoie.files.wordpress.com/2010/12/exercices-magazine-apnea.pdf). Plus tard, il y a eu Umberto Pelizzari que je suivais également. Au top de ma forme physique, en mars 97, suite à un gros entraînement en course à pieds de 6 mois, j’essaie pendant une semaine de faire du statique sur mon lit, avec de la musique. Ma préparation était basée sur les exercices respiratoires de Mayol (en complète hyperventilation donc…). Le premier soir je fais 2.30min. Le deuxième soir, 3.30min. Le troisième soir, 4.30min. Et le quatrième soir, je sors 5.19min. Bon, voilà. Mais comme le record mondial d’Umberto Pelizzari est à plus de 7min et qu’il date de 1991, je me dis que j’en suis vraiment loin ! C’est tout.

Quelques semaines plus tard, j’ai l’occasion d’aller plonger au lac d’Annecy (mon lieu de résidence à l’époque) avec un ami de mon père. Il me fait découvrir les plantes et les poissons du lac, dans 3 mètres d’eau, c’est magique ! On parle apnée, évidemment, il me dit que son statique est de 4.30min. Bon. Et qu’il a été contacté par un certain Claude Chapuis, de Nice, pour les premières compétitions d’apnée organisées en France, pour l’AIDA. Voilà. Et ça s’arrête là. Plus tard, je continuerai de suivre les actualités, d’apnéistes comme Jean-Michel Pradon ou Andy Le Sauce (que j’ai vu tous deux à Foix il y a 2 semaines !), puis de Loïc Leferme, puis d’un certain Guillaume Néry, de 3 ans mon cadet.

J’arrête complètement l’apnée jusqu’en novembre 2010 (hormis quelques plongées en mer et en lac pendant les vacances), me consacrant à d’autres projets personnels et professionnels. En 2009, peu de temps après avoir déménagé à Chambéry, j’entends dire qu’une section apnée va probablement s’ouvrir, un an plus tard, à Aix-les-bains. Je contacte la personne qui devrait s’en occuper, Laurent Rachet, le président du Club de plongée d’Aix-les-bains, et dès novembre 2010, c’est parti ! Et aujourd’hui, en 2015, j’essaie de me qualifier pour rentrer en équipe de France AIDA, et je reçois des mails d’un certain…Claude Chapuis ! Voilà, la boucle est bouclée !

nicolas-fougerousse
Fosse Go&Sea en Haute-Savoie.

Lire la suite Interview de Nicolas Fougerousse par France Apnée

Interview de Jérôme Chapelle par France Apnée

Jérôme Chapelle en plein coaching.
Jérôme Chapelle en plein coaching.

Nos confrères de FRANCE APNÉE ont publié une excellente interview de Jérôme Chapelle, apnéiste-compétiteur, mais également fondateur de GG COACHING et par conséquent entraîneur d’un certains nombre d’athlètes, dont Guillaume Bussière. Découvrez l’interview complète de Jérôme Chapelle sur la page Facebook de France Apnée.

« INTERVIEW EXCLUSIVE: Jerome Chapelle, apnéiste-entraîneur
Depuis de nombreuses années, Jérôme Chapelle est un compétiteur incontournable notamment du circuit AIDA. Spécialiste du statique Jérôme a déjà participé à 4 championnats du monde (Maribor en 2007, Aarhus en 2009, Lignano en 2011 et Belgrade en 2013). Fort de cette expérience et de ses compétences Jérôme s’est lancé dans le coaching en 2012 en lançant sa structure GGcoaching. Dès sa première année d’existence GGcoaching a fait parler d’elle avec les résultats Guillaume Bussière. Le champion azuréen est devenu très vite le leader emblématique de cette équipe.
France Apnée a décidé de faire davantage connaissance avec cet entraîneur devenu incontournable sur le circuit français. »

►FRANCE APNEE : Jérôme comment est née l’aventure GGcoaching ?
►JEROME : J’entrainais depuis plus de 10 ans en escalade de nombreux athlètes en équipe de France mais, étant assez méticuleux, cela m’avait conduit à arrêter de m’entrainer afin de diriger les séances. En apnée,

Lire la suite Interview de Jérôme Chapelle par France Apnée

Championnat de France d’apnée FFESSM 2014 à Chartres en photos

Le debriefing avec quelques photos ! Et les résultats complets au bout de l’article. Encore bravo à tous !

Alexis-Duvivier-Guillaume-Bussiere-Nicolas-Fougerousse
Alexis Duvivier, Guillaume-Bussière, Nicolas Fougerousse, podium du Dynamique.

Lire la suite Championnat de France d’apnée FFESSM 2014 à Chartres en photos

Championnat de France d’apnée FFESSM 2014 à Chartres

FFESSM apnee

Dans un mois, les 8 et 9 juin prochains se déroulera le Championnat de France d’apnée FFESSM à Chartres.

L’épreuve de statique (STA) aura lieu le dimanche 8 juin, de 9h à 13h. L’épreuve de dynamique (DYN) aura lieu de 17h à 20h. Le lendemain, l’épreuve de dynamique sans palme (DNF) aura lieu de 8h à 11h. Enfin, c’est l’épreuve du 16x50m qui clôturera le Championnat de 13h à 16h. Certains apnéistes feront 1, 2, 3, voire 4 épreuves, tout dépendra des stratégies et des objectifs de chacun. Un podium par épreuve est prévu, ainsi qu’un podium combiné (STA, DYN et DNF) est également prévu à la fin de l’épreuve de dynamique sans palme.Pour nombre de compétiteurs, c’est l’étape finale d’un parcours qui dure depuis des mois, voire des années. Des centaines d’heures d’entraînement, des compétitions préparatoires, des succès, des échecs, des déceptions, des joies, des surprises, voilà le quotidien de tous les apnéistes-compétiteurs qui seront présents pour ce Championnat de France. Cette année, le Championnat a donc lieu à la piscine Odyssée de Chartres (28), près de Paris, le dimanche 8 et le lundi 9 juin.

De grands noms sont attendus pour ce Championnat : chez les hommes, Guillaume Bussière, Alexis Duvivier, Arthur Guérin-Boehri, Eric Poline, Christophe Bruel, Romain Doris, Brice Lequette, Olivier Elu, Regis Scarone, Xavier Delpit, Alain Richioud, Emmanuel Turlin, Vincent Mathieu, etc. Et chez les femmes : Georgette Raymond, Audrey Palma, Hélène Schwann, Béatrice Bozon, Anne-Claire Dolivet, Sandrine Murbach, Lydia Horel, Marie Devanlay, Vanessa Perret, etc.

 

Piscine Odyssée Chartres
Le bassin olympique de la piscine Odyssée de Chartres

Jusqu’où nous mèneront les performances cette année ?

Plus de 8 minutes en statique ? Plus de 250m en dynamique ? Plus de 200m en dynamique sans palme ? Il y a de grandes chances pour que plusieurs de ces paliers soient atteints…

En comparaison d’il y a deux ans en arrière (Championnat de France 2012), les épreuves se gagnaient en un peu plus de 7.14min au statique, 205m en dynamique, 150m en dynamique sans palme, et le combiné en 469 points. C’est dire la progression énorme en seulement 2 ans !

Le Club Apnée Savoie sera cette année présent pour ce championnat. Nous souhaitons à toutes et tous de belles performances !

En attendant, les inscriptions sont ouvertes depuis peu, tout est ici : http://www.2014.apnee-france.fr/

 

Vidéo UNDERSWIM

UNDERSWIM : faire partager en 2 minutes et 13 secondes ce qu’on ressent quand on nage longtemps sous l’eau. Mettez le son, regardez en HD, et pourquoi pas avec un casque sur les oreilles (la musique vaut le coup) !

A ne jamais pratiquer seul évidemment, mais l’apnée en monopalme requiert un grand calme intérieur, et en même temps le cardio nous rappelle que c’est une épreuve stressante. On a envie de nager aussi bien que les dauphins, dans cette eau qui nous entoure, dans ce bleu, même si c’est celui d’une piscine.

Lire la suite Vidéo UNDERSWIM

2ème manche de Coupe de France AIDA 2014 à La Ciotat

Podium combiné La Ciotat 2014 AIDA
Podium combiné : Morgan Bourch’is en 3, Guillaume Bussière en 1, Nicolas Fougerousse en 2. Photo : Anne Maury.

Texte AIDA FRANCE, tous droits réservés. Photos : www.psmcafe.com, tous droits réservés. Pour découvrir le fabuleux travail de Jean-Charles Maes, rendez-vous sur http://www.psmcafe.com/index.php?page=photos

« Il faisait beau sur La Ciotat ce dimanche 17 mars ! Et pas seulement sur la terrasse du bassin de 25 mètres de la piscine Jean Boiteux. Pour la 11ème fois, la « Génération Grand Bleu » emmenée par Pierre Vigouroux organisait une manche de la Coupe Aida France. Comme chaque année l’ambiance est au rendez-vous et les habitués de cette compétition si chaleureuse se retrouvent avec plaisir à partir de 8h. Sur cette édition on compte 38 compétiteurs inscrits, dont 10 femmes. Une compétition aux accents internationaux puisqu’on y verra représentées la Russie, l’Allemagne, l’Angleterre et la Belgique. Sans frontières d’expériences non plus puisque trois apnéistes y feront leur première expérience, dont Dominique 15 ans et Anthony 17 ans.

La matinée est consacrée au statique. Les annonces vont de 1 à 6 minutes. Les femmes vont ouvrir le bal très sérieusement car Marianna Krupnitskaya et Audrey Palma, qui avaient toutes deux annoncé 1’00 et passent ainsi ensemble dans l’une des premières séries, vont valider respectivement 5’58 et 5’52 ! Voilà de quoi lancer avec élégance une très belle matinée de statique. Par la suite Karine Bergami nous offre un joli 4’59, Marie Devanlay et Béatrice Del Negro passent les 5 minutes avec respectivement 5’05 et 5’23, l’allemande Barbara Jeschke confirme à 5’01 et Béatrice Bozon qui avait fait la plus grande annonce féminine réalise un très beau 6’01.

scarone
Régis Scarone à la sortie du statique, avec 7.52min ! Photo : psmcafe.com

Lire la suite 2ème manche de Coupe de France AIDA 2014 à La Ciotat

1ère manche de Coupe de France AIDA 2014 à Sète

Christophe Bruel, Frédéric Sessa, Nicolas Fougerousse.

Ce dimanche 23 février 2014, a eu lieu la 1ère manche de Coupe de France AIDA 2014 à Sète (34). Un magnifique soleil accompagnait cette belle compétition de l’Open Sétois by Apnéeeau. Du très beau monde était présent : un duel splendide entre Guillaume Bussière et Frédéric Sessa, mais aussi Régis Scarone, Christophe Bruel, Jérôme Chapelle, Olivier Azzopardi, Xavier Delpit, entre autres. Et votre humble rédacteur pour représenter le club Apnée Savoie. Le Team GG Coaching était également en force puisque 8 membres étaient présents, et même bien présents avec 4 médailles ramenées à la maison ! Les compétiteurs devaient réaliser deux épreuves pour cette journée : l’épreuve de statique, et au choix le dynamique avec ou sans palme. Le soleil est au beau fixe sur la piscine Biascamano dès le matin, les organisateurs, les juges, le staff sécu, le médecin, tout le monde est sur le qui-vive, les compétiteurs peuvent affluer.

L’épreuve du statique

Jérôme Chapelle coache Olivier Azzopardi pour son voyage à 7.04min

Jérôme Chapelle est l’un des premiers à s’élancer, afin de garder sa disponibilité pour coacher son team par la suite. Il sort un magnifique 6.38min, qui deviendra ni plus ni moins que la médaille de bronze de l’épreuve ! Les performances s’enchaînent, Benjamin Girardot est à 5.18min, Maxime Pature sort un superbe 6.28min, Guillaume Bussière se préserve pour la future épreuve avec 5.00min, je sors à 5.48min, Paul Ogier sort à 5.40min mais réimerge les voies aériennes, Vanessa Perret sort à 4.55min et fait une petite erreur dans le protocole, Marie Devanlay sort à 4.42min et Audrey Palma prend la première place féminine avec 4.56min. Se prépare un autre beau duel en statique : Régis Scarone et Olivier Azzopardi. Régis prend la première place avec 7.32min, Olivier termine 2ème de l’épreuve avec un beau 7.04min !

Vanessa Perret au centre

Le classement STA hommes :

1er Régis Scarone 7.32min
2ème Olivier Azzopardi 7.04min
3ème Jérôme Chapelle 6.38min

Le classement STA femmes :

1ère Audrey Palma 4.56min
2ème Marie Devanlay 4.42min
3ème Marie-pierre Guiraud 2.36min

Lire la suite 1ère manche de Coupe de France AIDA 2014 à Sète

Article Dauphiné Libéré : l’apnée poursuit sa progression en France

Nicolas Fougerousse (2ème au classement régional), du Club Apnée Savoie, a parcouru 175 mètres en dynamique monopalme. Une très belle performance.

«Avec cette compétition, nous voulons faire parler du club.» Pour Reda Guehria, président de l’association Eau Libre, cette deuxième édition du championnat régional d’apnée est une formidable vitrine. Et elle l’a été ! Une cinquantaine d’apnéistes venus de toute la France et une cinquantaine de spectateurs ont participé à la réussite de la journée.

Victoire de Marie Devanlay chez les femmes et de Olivier Elu chez les hommes

Après une lutte acharnée lors des trois épreuves de la journée, ce sont Marie Devanlay (320,946 points) de l’Aquatic Club Fidésien chez les femmes et Olivier Elu (459,108 points) de Lyon chez les hommes qui ont enlevé le classement général. Marie Devanlay a réussi à tenir 4’16 minutes (3e ) en apnée statique dans un silence de cathédrale. Elle a ensuite remporté l’épreuve d’apnée dynamique sans palmes (91,99 mètres) avant d’assurer en dynamique monopalme (2e avec 126,20 mètres). Chez les hommes, Olivier Elu, lui, a réussi 5’44 minutes (4e ) en apnée statique, 150 mètres en dynamique sans palmes pour se classer premier puis 171,5 mètres en dynamique monoplace (2e ).

Au niveau de la Haute-Savoie, c’est Vanessa Perret qui a remporté le classement général (317,882 points). Il s’agissait pourtant de sa première compétition depuis huit mois. « J’étais là pour me rassurer », a-t-elle déclaré. Avec ce résultat, on ne doute pas que cela soit fait.Chez les hommes, le vainqueur du combiné départemental est Nicolas Lalu (370,588 points). Les deux sont membres du club Eau Libre d’Annecy.

Reda Guehria attend désormais avec impatience l’édition 2015 : « Notre objectif est d’organiser la première Coupe de France des clubs », envisage-t-il.

Par K.S | Publié le 03/02/2014 à 06:06 | Le Dauphiné Libéré Copyright, tous droits réservés, 2014.

Eau Libre Contest 2014

Eau libre contest 2014

Màj du lundi 3 février :

Olivier Elu, Nicolas Fougerousse et Jean-Luc Rajon

Au lendemain de cette belle journée de compétition, voici notre compte-rendu ! Le Club Apnée Savoie jouait quasiment à domicile chez nos amis du Club Eau Libre, quel plaisir de ne pas devoir faire trop de route avant une compétition ! Nous arrivons à la piscine à 8H00, toute l’équipe de bénévoles, de juges, d’apnéistes sécurité est déjà en place. Les lignes d’eau sont prêtes, tout est parfait ! Le briefing se fait à 8H30, ensuite chacun va à sa préparation avant l’épreuve de statique (STA). Joan Sardano s’élance le premier et sort à 3.58min, mais une erreur dans le protocole de sortie l’empêche de valider sa performance. Philippe Guilloux part et sort 17ème avec 5.01min ! Je pars également et je sors 16ème avec 5.03min. Mon coach Jérôme Chapelle était présent à mes côtés, mais ces 5 minutes étaient bien difficiles à sortir.

Vanessa Perret, 1ère du combiné départemental et 2ème du combiné régional !

C’est justement Jérôme Chapelle qui prend la tête du classement avec un magnifique 6.23min ! Le champion de France en statique Alain Richioud prend la seconde place avec 6.16min. Et notre Maxime Pature, du team GG Coaching, prend la 3ème place avec 6.01min, impressionnant de régularité avec ses 6.05min de dimanche dernier à Décines ! Chez les femmes, c’est Sophie Bellin du club d’Échirolles qui prend la première place avec 4.18min ! Les 2ème et 3ème places sont gagnées respectivement par Valentine Pernot (4.17min) et Marie Devanlay (4.16min). C’est dire si le podium du statique féminin s’est joué à quelques secondes !

Lire la suite Eau Libre Contest 2014

Le team GG Coaching, premières compétitions !

GG Coaching team Guillaume Bussière
Guillaume Bussière en très grande forme !

Une partie du team GG Coaching était présente sur 2 compétitions ce dimanche 26 janvier : Guillaume Bussière pour la 2ème Manche de Coupe de France FFESSM 2014 à Angoulême, et Maxime Pature et Nicolas Fougerousse au Championnat départemental Rhône FFESSM 2014.

Guillaume Bussière explose tout et réalise le même nombre de points que lors des derniers Championnats de France FFESSM 2013 à Montluçon ! Dans le détail, cela donne 6.50min au statique (record personnel), 233m au DYN, et 155m au DNF, énorme pour une première compétition de la saison ! Un grand bravo !

À Décines dans le Rhône, le jeune Maxime Pature sort un splendide 6.05min en statique et prend la 1ère place ! Il continue avec le dynamique sans palme en prenant la 3ème place avec 103m. Et au combiné Maxou empoche la médaille de bronze avec 349 points !

Nicolas Fougerousse sort à 150m en dynamique avec palme, obtenant la 2ème place !

Maxime et Nicolas
Maxime et Nicolas

Rendez-vous la semaine prochaine, le 2 février à Annecy, pour le Championnat Régional RABA 2014 FFESSM, avec une partie de la team GG Coaching représentée par Vanessa Perret, Xavier Delpit, Maxime Pature, Jérôme Chapelle, et Nicolas Fougerousse. Bravo à tous, et merci au coach Jéjé ! 🙂

Championnat départemental Rhône 2014 FFESSM à Décines

Podium Décines 2014
Olivier Elu, Philippe Guilloux et Nicolas Fougerousse

Le team compétition du club Apnée Savoie était présent hier au Championnat départemental du Rhône pour cette année 2014. Nous étions 3 à représenter le club : Philippe Guilloux, Joan Sardano et votre rédacteur Nicolas Fougerousse.

L’accueil des compétiteurs se fait à 12 heures, avec un enchaînement des 3 épreuves de statique, dynamique avec palme et dynamique sans palme en quelques heures. Chacun se prépare, fait ses assouplissements, ses exercices de respiration, de relaxation.

C’est parti pour l’épreuve de statique ! Joan Sardano s’élance et sort à 3.48min. Au tour de Philippe Guilloux qui termine avec. 5.07min ! Et je sors à 4.48min. Les 3 premiers de cette épreuve sont Maxime Pature avec un magnifique 6.05min tout en maîtrise, Olivier Élu avec 5.40min, et Charles Tissot avec 5.19min. Chez les femmes, c’est Laura Chateauneuf qui emporte la première place avec 4.05min, puis Joëlle Moron avec 3.59min, enfin Madeleine Roux sort à 3.59min également, quelques centièmes de secondes séparent la 2ème et la 3ème.

Nicolas Fougerousse - Crédit photo : Carine Gonzalez ou Xavier Escriva
Nicolas Fougerousse – Crédit photo : Carine Gonzalez ou Xavier Escriva

Très rapidement suit l’épreuve de dynamique avec palme. Philippe Guilloux sort à 125m, empochant la 3ème place, je sors à 150m pour la 2ème place, et Olivier Élu sort sur la plus haute marche avec 155m ! Chez les filles, c’est Madeleine Roux qui empoche l’or avec 90m, Sophie Bellin l’argent avec 75m, Laura Chateauneuf le bronze avec 75m également.

La 3ème et dernière épreuve avec le dynamique sans palme. Joan Sardano prend la 7eme place avec 63m, Philippe Guilloux sort un magnifique 125m et empochera la médaille d’argent ! Pour ma part, je sors à 129m, mais une erreur dans le protocole de sortie (pince-nez resté accroché…) invalide ma performance. Olivier Élu prend encore la médaille d’or avec un splendide 141m !

Joan Sardano - Crédit photo : Carine Gonzalez ou Xavier Escriva
Joan Sardano – Crédit photo : Carine Gonzalez ou Xavier Escriva

Du côté féminin, Laura Chateauneuf prend la 1ère place avec 57m, Mariacecilia Cacciotto empoche l’argent avec 54m et Joelle Moron à la 3ème place avec 39m.

Au classement général du combiné, Maxime Pature remporte la médaille de bronze avec 349 points, Phlippe Guilloux la médaille d’argent avec 373 points, et en toute logique Olivier Élu la médaille d’or avec 432 points ! Chez les femmes, Laura Chateauneuf réalise 230 points en or, Joëlle Moron 197 points d’argent, et Mariacecilia Cacciotto emporte la médaille de bronze avec 192 points.

Philippe Guilloux - Crédit photo : Carine Gonzalez ou Xavier Escriva
Philippe Guilloux – Crédit photo : Carine Gonzalez ou Xavier Escriva

Pour le club Apnée Savoie, nous ramenons 4 médailles au total, dont 3 avec Philippe Guilloux, bravo Fifi ! Tous les résultats sont là :

Championnat Apnée Rhône 2014 – STA

Championnat Apnée Rhône 2014 – DYN

Championnat Apnée Rhône 2014 – DNF

Championnat Apnée Rhône 2014 – Combiné

Bravo à tous et au week-end prochain pour le championnat régional RABA à Annecy !

Nicolas Fougerousse, Olivier Elu, Philippe Guilloux - Crédit photo : Carine Gonzalez ou Xavier Escriva
Nicolas Fougerousse, Olivier Elu, Philippe Guilloux – Crédit photo : Carine Gonzalez ou Xavier Escriva

Stage Team GG COACHING novembre 2013

Team GG Coaching 2013 2014Le week-end dernier a eu lieu le premier stage du team GG Coaching de préparation à la compétition pour la saison 2013-2014, à Villefontaine (38).

Composé de 8 membres (Guillaume Bussière, Maxime Pature, Xavier Delpit, Vanessa Perret, Benjamin Girardot, Olivier Azzopardi, Christophe Coindy, Nicolas Fougerousse), le team GG Coaching, créé et encadré par Jérôme Chapelle, a bien su tirer profit de ces 3 jours intensifs.
D’abord faire connaissance avec l’équipe ou retrouver d’anciens copains, l’ambiance était définitivement excellente pour faire un bon stage !
Au cours de ce stage, nous avons travaillé de la technique en piscine, en DYN et en DNF, du statique aussi, ainsi que de la musculation spécifique, de la course sur piste et même un trail en forêt ! Le tout entrecoupé de gros plats chez Flunch, et de franches rigolades….!

A refaire très vite !

Descendre, pourquoi ?

Freediver : Christina Saenz de Santamaria
Photograph : Eusebio Saenz de Santamaria

3 mètres, 10 mètres, 25 mètres, 42 mètres, 67 mètres ?
Peu importe la profondeur, pourvu qu’il y ait l’ivresse. Car ivresse il y a. Ivresse du bleu, ivresse de la profondeur, ivresse du beau, ivresse du geste parfait, du moment parfait, de l’apnée parfaite.

Une seule inspiration qui inspire toute une vie, une seule inspiration pour descendre au fond de soi, là où ne subsiste que l’instinct originel. Il s’agit de ça : prendre une dernière inspiration, retenir son souffle comme on retient le jour et la nuit qui fondent sur soi, puis descendre. La concentration est automatique, la pression s’accentue, comme le geste de descendre encore, et encore, et encore.

La cage thoracique est réduite à son minimum vital, tu la sens qui se rapproche du cœur, des battements de ton cœur. Les yeux ouverts, les yeux fermés, peu importe, puisque c’est ton cœur que tu ouvres au bleu qui t’entoure. Tu descends au fond, dans le noir, dans le froid, paradoxalement tu remontes avec une lumière en toi qui te servira de porte-bonheur une fois la surface revenue. Tu remonteras, doucement, une re-naissance : naître encore, laisser la vie revenir, laisser la vie regonfler tes poumons d’un air nouveau.

Pourquoi descendre, après tout ? Abandon de soi ? Plongée profonde dans son conscient ? Désir d’eau et de bleu ? Pour le beau tout entoure et en soi ? Tu plonges vers le centre de la Terre comme tu irais visiter l’atmosphère, pour être ce que tu as déjà en toi : une promesse cardiaque, un océan bleu, une fraction de ciel.

Nicolas Fougerousse

3ème Manche de Coupe de France AIDA à Cluses

GUILLAUME NÉRY , APNÉISTE  ( catégorie " Poids Constant " ) , À L'ENTRAÎNEMENT AU LARGE DE NICE , EN VUE DE SA TENTATIVE DE RECORD EN APNÉE  À -108 m LE 2 SEPTEMBRE 2006 À NICELe 21 avril 2013, nos amis du Club de CLUSES (Haute-Savoie) organisent la 3ème Manche de la Coupe de France AIDA. Cette année la Haute-Savoie a fait sienne notre belle activité et nous ne pouvons que les encourager à poursuivre dans cette voie !

Nous étions une petite équipe composée de Philippe Guilloux, de Régis Delorme (en tant que bénévole) et de votre fidèle rédacteur Nicolas Fougerousse. Qu’est-ce qu’il est agréable de ne pas faire beaucoup de route pour se rendre à une compétition !

Il y avait environ 25 compétiteurs pour cette première compétition organisée à Cluses (3ème manche de Coupe de France AIDA s’il vous plait), un grand bravo aux organisateurs !

L’épreuve de statique débute, les temps montent progressivement, et c’est Régis Scarone qui prend la première place avec 7.22 min ! Suit Guillaume Bussière avec 6.31 min, puis Jérôme Chapelle avec 6.30 min. Nicolas Fougerousse termine 6ème avec 5.19 min. Chez les femmes, c’est Béatrice Bozon qui prend 1ère place avec 5.32min ! Vient Hélène Schwann avec 5.31min, puis Lynne McGregor avec 4.14min.

L’épreuve de dynamique sans palmes maintenant. Il y a aussi du beau monde ! Guillaume Bussière nous assure un beau 158 mètres, Nicolas Proquin avec 135 mètres, et Pascal Reboul aussi à 135 mètres. Nicolas Fougerousse termine 5ème avec 121 mètres et Philippe Guilloux 6ème avec 120 mètres ! Philippe est à suivre, il s’est fait remarqué à Nîmes il y a deux semaines avec un splendide 150 mètres en bi-palmes… Chez les femmes, C’est Barbara Jeschke qui emporte l’épreuve avec 92 mètres ! Madelaine Roux n’est pas loin avec 83 mètres, puis Béatrice Bozon encore avec 70 mètres.

Puis le dynamique avec palmes, dominé par Guillaume Bussière avec 185 mètres, Nicolas Proquin avec 154 mètres, et Franck Caillet avec 150 mètres ! Lionel Morel s’octroie également un beau 150 mètres. Chez les femmes, c’est Vanessa Perret qui avance jusqu’à………131 mètres ! Barbara Jeschke talonne avec 125 mètres, et Hélène Schwann finit avec 109 mètres.

Au combiné, Lionel Morel emporte le bronze, Franck Caillet l’argent, et Guillaume Bussière l’or ! Quelqu’un a-t-il les résultats du combiné Femmes ? Bravo à tous et à l’année prochaine on espère !

photo 2

photo 3

4ème Manche de Coupe de France d’apnée Besançon 2013

Besançon apnée 2013

BESANÇON 2013 : « CEST GRÂCE À SES ERREURS QU’ON S’AMÉLIORE. »

Pour la deuxième fois, notre petite équipe a été présente à la 4ème Manche de Coupe de France d’apnée à Besançon ces 16 et 17 mars 2013.
L’épreuve de dynamique avec palmes (DYN) a eu lieu le samedi en fin d’après-midi. Les épreuves de statique (STA) et de dynamique sans palmes (DNF) ont eu lieu respectivement le lendemain matin et le lendemain après-midi.
Pour cette compétition, un seul objectif : se qualifier pour le Championnat de France d’apnée qui aura lieu à Montluçon en mai 2013 !

C’est donc grâce à ses erreurs qu’on s’améliore, mais ça fait aussi du bien de pouvoir compter sur ses points forts ! Cette compétition n’aura donc pas été un bon cru pour notre Club…

Nous étions deux à représenter Apnée Savoie pour cette 4ème Manche de Coupe de France à Besançon : Philippe Guilloux et Nicolas Fougerousse. Tout démarre samedi matin pour le co-voiturage, nous nous retrouvons tous ensemble avec 3 membres du Club Eau Libre d’Annecy : Stéphane Tourreau, Vanessa Perret, et Reda Guerhia (en tant que juge). L’arrivée à Besançon se fait à 14 heures, un petit détour par la piscine, un autre par l’hôtel, rendez-vous est donné à 16 heures pour l’accueil des compétiteurs. La pression est palpable mais l’ambiance toujours bon enfant : la première épreuve commence à 18 heures : le dynamique avec palmes. Les horaires de passage sont affichés bien tardivement, suite à des annulations ou des personnes qui ne se sont pas présentées. Chacun s’échauffe, se concentre, visualise, écoute de la musique, se détend, fait du yoga, etc.

Vanessa Perret est la première à passer et sort avec un magnifique 125 mètres ! Il y a du potentiel… Nicolas Fougerousse part également et sort à 149 mètres. Au tour de Philippe Guilloux qui termine sur un beau 130 mètres ! Enfin Stéphane Tourreau part………..et sort à 172 mètres ! La compétition commence bien… Maintenant repos jusqu’à demain pour les deux épreuves de statique et de dynamique sans palmes.

Mais patatra, tout va bien, sauf jusqu’à l’affichage des résultats officiels après la fin de l’épreuve de dynamique avec palmes. Sur l’ensemble des 52 compétiteurs et compétitrices, 8 performances (plus de 15%) seront purement et simplement validées à 0 mètre, pour cause de « nage en surface / fesses sorties au virage »…. dont les deux membres de notre club….. La déception est énorme…. D’autant plus que c’était la seule compétition à laquelle nous participions pour pouvoir nous qualifier pour les Championnats de France en mai à Montluçon… Mais le règlement est le règlement, et chacun doit s’y soumettre, c’est aussi ça le sport.

Quelques apnéistes ont demandé des explications, d’autres ont été beaucoup plus agressifs dans leur attitude. Le règlement stipule que la nage en surface donne lieu a une annulation de la performance. Il est vrai que le bassin de Besançon est spécifique (ce n’est pas le seul en France), avec d’un côté du bassin 1.20 mètre d’eau, de l’autre côté 4.00 mètre d’eau. L’apnéiste, lors de sa performance, doit donc passer du temps et de la concentration pour gérer sa position entre la surface et le fond du bassin. Et faire un virage dans 1.20 mètre requiert une concentration particulière. On aurait aimé simplement avoir une pénalité (comme les fautes de virage par exemple), mais encore une fois le règlement est le règlement. Quoi q’il en soit, une attitude non-pacifiste et non-constructive ne devrait jamais avoir lieu au bord des bassins. Aussi, lors des réclamations des apnéistes vis-à-vis du jury, peut-être faudrait-il prévoir à terme un système de délégué ? Les apnéistes en réfèrent à un délégué en cas de réclamation, ce dernier en réfère au jury, de façon à éviter des heurts. Ce qu’il faut bien comprendre, c’est que les membres d’un jury, tout comme les organisateurs, les apnéistes de sécurité, bref toutes les personnes qui travaillent dans l’ombre, le sont à titre bénévole. Et de l’autre côté, nous avons des apnéistes-compétiteurs qui ont passé des centaines d’heures d’entraînement, de plaisir souvent, mais aussi de souffrance, voire de sacrifices. Il est donc humain et difficile d’arriver à trouver un terrain d’entente pour que tout le monde soit satisfait. C’est justement le rôle d’un règlement. Puissions-nous voir celui-ci s’améliorer d’années en années grâce à un dialogue constructif de toutes les parties en jeu, et aussi à ne plus voir d’attitudes violentes au bord des bassins. Nous n’avons tous qu’un seul rêve : que notre sport, l’apnée, voire notre mode de vie, soit reconnu à tous les niveaux, qu’il puisse être médiatisé, qu’il puisse se structurer, afin que chacun y trouve son compte, non seulement à titre individuel, mais aussi à titre collectif.
Donc pour continuer nos aventures, le soir nous nous retrouvons autour d’une bonne table du centre-ville de Besançon, l’heure est aux discussions mais aussi et surtout aux franches rigolades ! Cela fait du bien au moral…
Le lendemain, dimanche 17 mars, arrive l’épreuve de statique. Stéphane Tourreau est l’un des premiers à passer, et sort à 5.33 minutes ! Vanessa Perret s’élance également et part sur une très belle apnée de  4.45 minutes environ ! Au tour de Philippe Guilloux……….qui malheureusement s’endort aux alentours des 5.30 minutes et tombe en syncope……… Enfin Nicolas Fougerousse part et sort à 4.53 minutes.
Après la pause déjeuner (en général assez restreinte pour la plupart d’entre nous !), vient la dernière épreuve : le dynamique sans palmes.
Résultats : Stéphane avec 108 mètres environ, Vanessa avec une belle performance à 83 mètres environ, et Nicolas Fougerousse sort à 103 mètres….. mais cette performance est invalidée car de nouveau « nage en surface / fesses sorties au virage », décidément quand les fesses veulent sortir, rien ne les en empêche !
Au dernier moment, Stéphane Tourreau décide de s’inscrire à l’épreuve du 16 x 50 mètres, une discipline épuisante et spectaculaire… Et il a bien fait : il termine 3ème avec 13.36 minutes !
Au final donc, Stéphane Tourreau et Vanessa Perret nous ont offert un magnifique podium : tous deux sont présents sur la 3ème marche du classement combiné. Vive les amoureux ! Vanessa repart avec deux médailles de bronze au dynamique sans palmes et au combiné. Stéphane repart avec trois médailles de bronze, au dynamique avec palmes, au 16 x 50m, et au combiné.
Et les deux grands gagnants (4 médailles d’or au total) sont deux membres de l’équipe de France, avec chez les hommes, Romain Doris, et chez les femmes, Georgette Raymond ! Bravo à tous !

Championnat départemental d’apnée à Annecy : Eau Libre Contest

Eau libre contest

La journée d’hier pour ce premier Championnat départemental de Haute-Savoie s’est bien terminée ! Comme toujours lors de compétitions d’apnées, l’ambiance sur les bords de bassin était conviviale, sympathique et naturelle. L’organisation était irréprochable (merci aux organisateurs et aux nombreux bénévoles), et il y a eu de belles performances !

Sur le classement général (somme des trois épreuves), c’est Jérôme Chapelle qui touche l’or avec de magnifiques performances (6.11min STA, 118m DNF, 155m DYN, 422 points au total). Stéphane Tourreau touche l’argent avec 5.12min STA, 105m DNF, 165m DYN, 395 points au total, enfin votre humble rédacteur Nicolas Fougerousse touche le bronze avec 4.44min STA, 109m DNF, 150m DYN, 372 points au total.

Voici ci-dessous quelques photos de la compétition, ainsi que les résultats officiels. A l’année prochaine pour une deuxième édition !

 

http://eau-libre-contest.fr/wp-content/uploads/2013/02/Résultats_Eau_libre_contest_2013.pdf

 

Podium Eau libre contest - Nicolas Fougerousse - Stéphane Tourreau - Jérôme Chapelle

Nicolas Fougerousse

P1070137

P1070107 P1070080 20120217-EauLibreContest-8242 20120217-EauLibreContest-8130 20120217-EauLibreContest-8156

20120217-EauLibreContest-8077

20120217-EauLibreContest-8188

Jour J !
Départ vers Annecy dans un peu plus d’une heure.
En attendant, gym du matin et petit-déjeuner light…

J – 1 !

Depuis quelques jours maintenant, nous sommes au régime pour préparer le corps et disposer de toutes les ressources nécessaires pour le jour de la compétition : des protéines (poisson, viande blanche, etc.), des glucides (boulgour, riz complet, etc.), des légumes frais, des fruits, et ne pas oublier de se faire (un peu) plaisir !

La journée de demain commencera tôt (accueil des compétiteurs pour 8H30). Seront présents de notre club : Philippe Guilloux, Lionel Morel, Joan Sardano, et votre rédacteur Nicolas Fougerousse. Ce sera également l’occasion de revoir nos amis de compétitions précédentes : Stéphane Tourreau, Marie Devanlay, Jérôme Vendasi, etc.

Pour ma part, le dernier gros entraînement a eu lieu le week-end prochain, puis séances d’affûtage en dégressif le lundi et le mercredi, de façon à bien laisser reposer le corps et créer un manque, une envie de retourner à l’eau.

Sur une journée comme demain, avec les 3 épreuves (statique, dynamique sans palme, et dynamique avec palme), le contenu se décompose de la façon suivante : 6 heures de préparation, 3 heures de pauses réparties dans la journée, et environ 10 minutes de performance pure…

Evidemment, nous ne comptons pas les centaines d’heures d’entraînement au préalable ! Nous essayerons de vous tenir informés tout au long de la journée de demain, au fur et à mesure des résultats.

Eau Libre Contest

Eau libre contest

Le 17 février prochain le club Eau Libre organisera la première compétition d’apnée de Haute-Savoie à la piscine Jean Régis d’Annecy : L’EAU LIBRE CONTEST. Un combiné de 3 épreuves confrontera 40 athlètes, dont des membres de l’équipe de France AIDA : Stéphane Tourreau, Marie Devanlay et Solenn Launay.

Aujourd’hui  il y a trop peu de compétitions d’apnée. Pour se qualifier aux championnat de France, les apnéistes chevronnés sont obligés de se déplacer dans le Rhône, le Doubs, en région PACA… Afin de permettre à tous les apnéistes de Haute-Savoie de s’essayer en compétition, le club Eau Libre a décidé d’organiser une épreuve ouverte à tous, sur Annecy.

Trois épreuves seront proposées lors de l’EAU LIBE CONTEST :

  • Le statique : rester le plus longtemps à la surface de l’eau sans ventiler (ex : 6 minutes).
  • Les dynamiques avec et sans palmes : parcourir la plus grande distance dans le bassin avec une seule inspiration (ex : 150 mètres).

Le résultat du combiné, permettra d’effectuer un classement de performances entre chaque athlète et ainsi d’identifier les meilleurs apnéistes par catégorie.

Reda GUEHRIA, Président du club Eau Libre commente : « L’organisation de cette compétition s’inscrit dans la même dynamique que celle du club : démocratiser l’apnée sportive. J’espère que l’EAU LIBRE CONTEST se renouvellera d’année en année et que grâce au soutien de la communauté de l’agglomération d’Annecy, cette compétition deviendra dans quelques années une étape incontournable de la coupe de France d’apnée ».

Une compétition de cette envergure mobilise des ressources humaines importantes provenant des régions Rhône-Alpes, Bourgogne et Auvergne. En effet pas moins de 8 juges et 25 bénévoles passionnés viendront assister l’organisation, afin de permettre aux athlètes de performer en toute confiance.

l’EAU LIBRE CONTEST s’inscrit à l’agenda des compétitions françaises d’apnée. Il se déroulera à la piscine Jean Régis sur Annecy et sera accessible au public de 8h30 à 18h. Retrouvez plus d’informations sur la compétition sur www.eau-libre-contest.fr.

Championnat de France d’Apnée 2012 à Montluçon

Pour la première fois, le club Apnée Savoie était représenté au Championnat de France d’Apnée 2012 à Montluçon.

Même si ça aurait pu finir mieux, nous sommes globalement très contents de cette première participation. Décision avait été prise de faire voiture commune avec deux membres du Club  ACF de Sainte-Foy-lès-Lyon (69), Marie Devanlay (Membre de l’équipe de France Aida) et Jérôme Vendasi.

Nous partons de Chambéry vendredi 25 mai en fin d’après-midi, petit passage par Lyon, puis direction Montluçon directement à l’hôtel car les deux journées à venir vont êtres conséquentes. Le lendemain matin, départ pour le Centre Aquatique de la Loue. L’accueil des compétiteurs se fait en fin de matinée, la première épreuve de Dynamique avec palmes (DYN) commence en début d’après-midi. Marie Devanlay sort un très beau score avec 151m et obtient la 4ème place au classement Femmes. Nicolas Fougerousse sort à 161m et obtient la 10ème place au classement Hommes. Malheureusement, la performance de Jérôme est invalidée pour défaut de règlement avec une sortie « nage en surface ».

La prochaine épreuve étant en début de soirée, au programme repos, récupération, alimentation, hydratation et surtout « déconnades » et même un tarot pour prendre un peu de recul et ne pas tomber dans une spirale de stress négative. A 21 heures débute donc l’épreuve de Dynamique sans palmes (DNF). Marie Devanlay approche de peu son record aux Championnats du monde Aida à Ligano (114m) avec une performance à 112m, elle se classe de nouveau 4ème sur cette épreuve. Jérôme Vendasi fait une belle performance à 112m et se classe 14ème. Nicolas Fougerousse sort à 131m et obtient la 5ème place au classement Hommes. La soirée se termine bien mais tardivement (1h30 du matin).

Le dimanche 27 mai, dernier jour, dernière épreuve avec le statique (STA).Il faut rester concentré, tenir compte de la fatigue accumulée la veille, éventuellement revoir ses objectifs à la hausse ou à la baisse. Marie Devanlay sort à 4.45 min et termine 6ème. Jérôme Vendasi gère sa performance à 5.03 min et se classe 22ème. Par contre, grosse déception pour Nicolas Fougerousse qui termine en syncope à 5.37min… Si seulement la sortie s’était faite aux 5.20 min habituelles, la 6ème place au classement général… mais avec des « si », on mettrait Paris en bouteille ! Cela n’enlève en rien l’enthousiasme de la journée précédente mais une meilleure gestion des sensations et des émotions de la semaine aurait permis une sortie plus tôt donc propre. Prendre du recul, comprendre, analyser, pour ne pas refaire les mêmes erreurs. C’est le métier qui rentre !

Au final, Marie Devanlay se classe 4ème au Classement général Femmes (1ère Sophie Jacquin, 2ème Georgette Raymond, 3ème Elsa Gaure). Jérôme Vendasi et Nicolas Fougerousse se classent respectivement 35ème et 33ème, avec deux épreuves sur trois validées, au Classement Général Hommes (1er Xavier Delpit, 2ème Christian Vogler, 3ème Brice Lequette).

Les résultats du Classement Général :

Tous les résultats sur le site de la Fédération : http://apnee.ffessm.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=266:championnats-de-france-2012&catid=53:championnat-de-france&Itemid=79

4ème manche Coupe de France Besançon

Une fois n’est pas coutume, certains membres du club étaient présents à la 4ème manche de la Coupe de France organisée à Besançon le dimanche 4 mars 2012. Toujours une ambiance sympa et joviale autour du bassin, où tout le monde se croise (y compris de grands champions…) et parle apnée. 3 épreuves pour cette manche : statique, dynamique avec palmes et dynamique sans palmes. Et une belle surprise au classement général puisque Lionel Morel remporte la médaille d’or (5,33 min STA, 168 m DYN, 103 m DNF) et Nicolas Fougerousse la médaille de bronze (5,17 min STA, 131 m DYN, 108 m DNF) !

On est sur la bonne voie ! Prochaine étape : le Championnat de France à Montluçon les 26 et 27 mai 2012…